Soutenez

Une distribution qui ose pour la nouvelle série «Après le déluge» 

La distribution diversifiée de la nouvelle série "Après le déluge", à venir en décembre sur Crave
La distribution diversifiée de la nouvelle série «Après le déluge», à venir en décembre sur Crave Photo: Gracieuseté, Crave

On retrouvera France Castel, Marilyse Bourke, Stéphane Demers, Jean-Moïse Martin et Émile Schneider dans la distribution d’Après le déluge, nouvelle série écrite, réalisée et produite par l’actrice et créatrice Mara Joly (à qui on doit notamment l’acclamée websérie La maison des folles).

Mais le projet de Crave, qui sera dévoilé en décembre, se démarque surtout par la diversité de sa distribution, multiculturelle et remplie de nouveaux visages. Bref, un casting audacieux, du genre qui a été rarement vu au Québec, pour cette œuvre en six épisodes d’une heure, coproduite par Zone 3 et ZAMA Productions (la boîte de Mara Joly et Miryam Charles), en collaboration avec Bell Média.

Karl Walcott (vu dans Le chalet, Toute la vie), Inès Defossé, Charlotte Massé, Madina Tall, Natalie Tannous, Ximena Ferrer Olaso, Steve Diouf Felwin, Pascal Tshilambo, Érika Suarez, Jorge Martinez Colorado, Frédéric Colas Gabriel, Jake Lewis, Bozidar Krcevinac et James-Édouard Métayer comptent notamment parmi les talents à découvrir dans Après le déluge. Martin Larocque, Dominik Dagenais et Samuel Gauthier y ont aussi leur personnage.

L’intrigue campée au cœur d’un quartier chaud de Montréal suivra la policière Maxime Salomon (Penande Estime), qui prend sous son aile quatre jeunes au passé trouble et s’emploie à les initier aux arts martiaux mixtes (MMA) pour leur éviter un casier judiciaire. Son initiative ne fait pas l’unanimité dans son entourage professionnel, et l’agente des forces de l’ordre risque gros en s’impliquant ainsi. Est-ce vraiment en incitant ses protégés à pratiquer des sports de combat que Maxime Salomon pourra contribuer à briser le cercle vicieux de la violence, dans lequel ceux-ci baignent depuis trop longtemps?

«Il y a des rêves et des amours fous qui se réalisent. Ce projet en est un. Quel honneur que d’offrir Après le déluge à un large public. J’espère depuis longtemps une série de fiction lourde d’ici écrite, réalisée et produite par des afro-descendants où je pourrais reconnaître le Québec dans lequel j’évolue et mon métissage culturel. Cette série arrive, enfin, avec en prime le bonheur de la créer et de la porter entourée de talents immenses. Puisse Après le déluge être un rendez-vous où il nous fera bon s’y découvrir, s’entendre et s’aimer», s’est réjouie Mara Joly dans un communiqué, jeudi matin, alors que s’amorçait le tournage d’Après le déluge.

Besoin d’idées d’activités? Inscrivez-vous à notre infolettre Week-end!

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.