Formation et emplois

Réhabiliter les DEP

Les préjugés ont la vie dure, et la formation professionnelle en fait encore souvent les frais. Pourtant, plusieurs Diplômes de formation professionnelle (DEP) et Attestations de spécialisation professionnelle (ASP) mènent à des métiers très demandés, voire en pénurie de main-d’Å“uvre.

Dans le but de redorer le blason de ces formations depuis trop longtemps boudées par les jeunes, les cinq commissions scolaires de l’île de Montréal se sont unies dans une rare offensive conjointe. Résultat? Le DVD 101 métiers, 4 histoires, disponible gratuitement pour quiconque en fait la demande.

Quatre histoires
Tourné sous la forme d’une téléréalité, le documentaire retrace le parcours professionnel de quatre jeunes adultes : Vincent, diplômé du collège Jean-Eudes qui étudie maintenant en charpenterie-menuiserie, Marie-Claude, qui a trouvé sa voie en mécanique de bâtiment, Jacinthe, décoratrice d’intérieurs formée sur le tard, et le chef du Brontë, Joe Mercuri, passionné de cuisine depuis son enfance.

Alors que leurs parents y expriment leur fierté face à un choix de carrière peut-être marginal, mais aux perspectives encourageantes, des enseignants font valoir les avantages de ces formations.

«Quand j’étais aux études, personne ne m’a parlé de la formation professionnelle», témoigne Eric Loisel, enseignant à l’École des métiers de la construction de Montréal, qui avoue avoir fait un petit détour par l’université avant de se retrouver sur les chantiers de construction.

Pour sa part, Joe Mercuri offre un conseil aux jeunes qui n’ont pas encore choisi ce qu’ils feront de leur vie : «Trouvez votre passion!» Être passionné par son travail est en effet le meilleur moyen d’avoir envie de se tirer du lit chaque matin.

101 métiers, 4 histoires.
Quand la réussite passe par la formation professionnelle
Info : 514 855-4500, poste 8875

Articles récents du même sujet