Inspiration

Du vin nature québécois «hors du commun»

La chronique de Beau Joe
La chronique de Beau Joe. Photo: Montage Métro

De nouveaux joueurs introduisent un vent de fraîcheur dans le paysage vinicole québécois en proposant notamment des rouges de haute qualité. On parle ici de Guillaume Laliberté, Daniel Gillis, Laurent Noël et Thibaud Gagnon, quatre jeunes passionnés derrière l’étiquette Lieux Communs.  

Leur approche est unique: comme des savants fous dans un laboratoire de vin nature, ils explorent des croisements de vignes hybrides sur différentes parcelles de terre. Le résultat? Un franc succès, mais attention, car rien n’est laissé au hasard! 

Ne possédant pas encore de vignoble, «ces négociants ambulants» bénéficient d’une liberté leur permettant de travailler en partenariat avec des vignerons et de se concentrer surtout sur l’élaboration du vin.  

En 2020, c’est au tour du vignoble Coteau Saint-Paul de Nicolas Pomerleau, juché sur le mont Yamaska en Montérégie, d’ouvrir ses portes au quatuor. La température clémente de ce microclimat leur permet de produire d’excellents vins, avec très peu d’intrants et d’intervention. «Pour ce millésime, nous avons sélectionné quelques-uns des plus beaux rangs pour créer trois cuvées vinifiées sans ajouts, dans le but de faire ressortir tout le potentiel du lieu», explique Guillaume.  

Et si autrefois on levait le nez sur certains cépages autochtones comme le Frontenac, leurs cuvées audacieuses lui redonnent ses lettres de noblesse. Cela fait réfléchir… et si l’interprétation du raisin était toute aussi importante que le cépage? 

On se penche aujourd’hui sur le Yamaska Rouge. Couleur de rubis, arômes de fruits rouges et de poivron, mais en bouche, c’est une symbiose de feux d’artifice et de canneberges. Ce vin rouge est vinifié par macération carbonique, une technique qui consiste à plonger des grappes entières de raisin dans une cuve hermétique saturée de dioxyde de carbone. Pointe, une deuxième cuvée de frontenac noir, avec la même vinification, sera bientôt en vente.     

Les vins de Lieux Communs sont, pour l’instant, uniquement offerts en restaurant, comme au Café Denise, aux restaurants Hélicoptère et Paloma, et au Stem Bar. Prix à la discrétion du restaurateur, environ 70$. 

Si vous appréciez les notes végétales et voulez découvrir un autre vin vinifié par macération carbonique, on vous propose Buvons des Fruits 2020 du Domaine Fouet Saumur, en vente à la SAQ. 

Bonne dégustation! 

Suivez @TheBeauJoe dans le Journal Métro tous les mois pour découvrir nos coups de cœur locaux. 

related_stories_column] 

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet