Inspiration

Fais-le mieux: sèche donc ton linge à l’air libre! 

Le vent et le soleil s'occupent du séchage de vos vêtements.
Le vent et le soleil s'occupent du séchage de vos vêtements. Photo: Jason Briscoe/Unsplash

Il fait beau, on joue dehors, on se salit, on lave notre linge. Pourquoi ne pas profiter de ce beau soleil pour faire sécher nos vêtements propres à l’air libre plutôt que dans la sécheuse?  

Contrairement à l’utilisation énergivore de la machine, faire sécher ses t-shirts à l’extérieur n’a aucun impact sur l’environnement. C’est le vent et le soleil qui font tout le travail. Deux formes d’énergies renouvelables combinées en une. 

«Le seul coût est celui des calories brûlées par la personne qui étend le linge», rigole Emmanuel B. Cosgrove, directeur général de l’OBNL Écohabitation.  

En plus de l’énergie qu’elle dépense, la machine complexe qu’est la sécheuse a aussi un impact écologique au moment de sa fabrication. Un coût évidemment beaucoup plus grand que celui d’une simple corde à linge ou d’un rack à vêtements, qui peuvent aussi durer plus longtemps et qui n’ont pas de coûts d’entretien. 

Pour une sécheuse typique, la consommation est de 900 kWh/an, ce qui correspond à environ 6000 km de route parcourue avec un véhicule électrique (moyenne de la Hyundai Kona et de la Tesla 3), soit traverser le Canada à partir du Cap-Breton (Nouvelle-Écosse) jusqu’à Vancouver (BC), selon les estimations d’Écohabitation.

Bon pour les vêtements? 

D’après Mélissa de La Fontaine, autrice, consultante et experte du mode de vie zéro déchet, sécher son linge dehors serait aussi meilleur pour vos vêtements.  

Les petites mousses et poussières que l’on trouve dans notre sécheuse sont en fait des bouts de fibres de vêtements qui s’effritent lors du séchage. Faire sécher son linge à l’air libre prévient cette usure et permet donc de les garder plus longtemps. (On sait comment l’industrie de la mode est polluante, autant ménager nos précieux jeans!). 

Et à l’intérieur? 

Étendre dehors, c’est parfait. Étendre en dedans (si on n’a pas de balcon) demande un peu plus de précautions. Comme les étés sont généralement plus humides, on évitera de poser son séchoir à linge à l’intérieur pour empêcher la création potentielle de moisissures (à moins de partir le déshumidificateur ou de jouir d’une bonne circulation d’air à l’intérieur de son logis). 

Les hivers généralement plus secs – notamment à cause du chauffage qui assèche l’air ambiant – sont plus propices au séchage intérieur de nos brassées. 

À moins d’être réellement très pressé, il n’y a donc pas vraiment de bonne raison de privilégier la sécheuse en été, conclut Emmanuel B. Cosgrove.  

Trucs pour optimiser le séchage à l’air libre

– Faire sécher les chandails sur des cintres afin de les ranger facilement dans le garde-robe

– Acheter un bon rack qui permet à l’air de circuler entre les vêtements humides

– Ne pas surcharger le séchoir afin d’accélérer le séchage

– Déterminer les journées de lavage selon la météo et choisir les journées sèches et ensoleillées

Ces conseils ont été fournis par Marie-Sophie Berruex, experte en mode de vie minimaliste.

Notre série «Fais-le mieux» propose de bons comportements pour améliorer le sort de la planète. Pour faire une différence, enweille dans la section Environnement!

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet