Soutenez

Tables festives pour les fêtes

Savoir dresser une table digne des restaurants les plus chics n’est pas aussi compliqué qu’on pourrait le croire de prime abord. Nathalie Martin, professeure en design de présentation au Cégep du Vieux Montréal, propose quelques trucs de pro pour y arriver.

Créer
Laisser libre cours à sa créativité est le premier conseil que donne Nathalie Martin à tout hôte qui souhaite élaborer une table pour une réception. «Les centres de table faits maison font toujours un effet monstre, commente-t-elle, et ils sont faciles à réaliser avec des éléments de la nature.»

Cela dit, il faut quand même respecter certaines règles : éviter les structures en hauteur et en largeur, qui empêchent les invités de bien se voir, et plutôt privilégier les petits éléments répétés plusieurs fois. «Faire des séries de trois ou de cinq objets est un classique», illustre-t-elle.

Fabriquer ses propres marque-places est aussi une bonne façon de joindre l’utile à l’agréable, estime la spécialiste.

Réutiliser

À l’ère du consommer-jeter, Nathalie Martin recommande de s’éloigner de la surabondance de clichés qui sévit dans les magasins à grande surface «et de tout ce qui fait appel à la surconsommation». Pas de vaisselle jetable, donc. «Donnons-nous la peine d’avoir une belle table et de dévorer des yeux!» fait-elle valoir.

L’idée, c’est de se servir de choses classiques faciles à réutiliser en toute occasion, un service de vaisselle blanc et une nappe en tissu, par exemple. Et cette règle vaut aussi pour les buffets, croit Mme Martin. «Ça donne un tout autre caractère à la fête. Ce n’est pas parce qu’on est debout qu’on ne peut pas avoir d’assiettes en porcelaine!»

Innover

Comme en mode, les tendances se suivent et ne se ressemblent pas toujours en déco. «Pour égayer la table et mettre en valeur nos pièces classiques, misons sur des éléments décoratifs faciles à changer au gré des tendances et des événements, continue-t-elle. Par exemple, on peut facilement ajouter de la couleur avec les serviettes en tissu ou une sous-assiette.»

Selon Nathalie Martin, dans le temps des Fêtes, il ne faut pas hésiter non plus à ajouter des éléments brillants ici et là. «Ça donne de l’éclat, une petite étincelle. Marquons le fait qu’il faut célébrer!»

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.