Soutenez

Trois adresses sucrées et «fancy» près du métro Jean-Talon 

Photo: Photo tirée d'Instagram, Ratafia

La station de métro Jean-Talon évoque tout de suite le marché du même nom et la Petite Italie. Les becs sucrés du coin connaissent bien sûr les pâtisseries moyen-orientales du Ryad, qui est ouvert depuis plus de 15 ans, et les cannolis d’Alati Caserta, qui a pignon sur rue depuis 1968. Mais d’autres commerces qui font monter notre glycémie se sont établis dans le quartier ces dernières années et méritent eux aussi de figurer dans notre carnet de bonnes adresses. Attention, ça donne faim! 

Ratafia 

Si votre envie d’un bon gâteau de qualité vient avec une grande soif, vous quitterez le Ratafia avec le cœur léger (et la tête qui tourne un peu!). Ouvert en 2019, le bar à vin se spécialise en desserts d’exception. La bombe Alaska – dont les saveurs se déclinent en fonction des saisons – et le Crunchy, un mélange de feuilles de brick, de miel, de fleur d’oranger et de labneh, témoignent bien du talent de l’équipe en cuisine pour nous combler autant avec des plats riches et décadents qu’avec des assiettes pleines de fraîcheur.  

En plus, l’endroit propose aussi des mets salés qui sont pensés un peu comme des desserts, tant par la présentation que les techniques. Ainsi, on mange une mousse au chèvre avec un coulis de petits pois ou on accompagne le gravlax d’une gelée de concombre et d’un granité de vodka.  

6778, boulevard Saint-Laurent 
Du mardi au samedi, dès 17h 
Site web 

Dinette nationale 

Fondée en 2010, la «fabrique de choses sucrées» a quitté la rue Gilford cet été pour s’installer dans Villeray. Si c’est une grande perte pour Le Plateau-Mont-Royal, ce déménagement est une excellente nouvelle pour les fans de la confiserie artisanale, puisqu’un plus grand local rime ici avec plus de produits. Youpi! 

Parmi les musts de la boutique, mentionnons la pâte de camerise, les guimauves fraise et sumac, le caramel aux amandes et poivre de Sichuan ainsi que les confitures et sirops qui suivent les saisons. Au comptoir, on trouve des délices à consommer sur place et sans modération, comme des sucettes glacées, des cannelés et des scones aux saveurs originales.  

8111, rue Saint-Denis 
Mardi au vendredi, de 8h à 18h; samedi et dimanche, de 9h à 17h 
Site web 

État de choc 

Fondée en 2018, la chocolaterie ne se contente pas de vendre le chocolat qu’elle fabrique: elle agit aussi comme une ambassadrice pour plusieurs autres entreprises décadentes! On retrouve donc du bean-to-bar de compagnies d’ici telles qu’Avanaa, Qantu et Palette de bine, mais aussi d’ailleurs, comme Fossa (Singapour), Naive (Lithuanie) et Fjak (Norvège). 

Des crèmes glacées (pas juste au choco!), des tartinades et toutes sortes d’autres créations gourmandes sont aussi disponibles en boutique. Mais État de choc pousse l’expérience un peu plus loin en offrant des abonnements mensuels (oui, oui!) ainsi que des ateliers pour déguster et créer à son tour. Est-ce qu’on a vraiment besoin de vous dire que vous voulez passer par là quand vous magasinez des cadeaux sucrés? 

6466, boulevard Saint-Laurent 
Ouvert tous les jours 
Site web 

Besoin d’idées d’activités? Inscrivez-vous à notre infolettre Week-end!

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.