Évasion

On a testé la nouvelle activité Uplå et c’est très amusant

Uplå est la nouvelle attraction d'Arbraska à Mont-Saint-Grégoire
Uplå est la nouvelle attraction d'Arbraska à Mont-Saint-Grégoire Photo: Courtoisie Uplå

Uplå, nouvelle attraction conçue par Arbraska, érigée à 20 pieds du sol de Mont-Saint-Grégoire, est l’une des destinations prisées par les familles cet été.

Et avec raison, a-t-on le goût de préciser après avoir testé la chose et traversé ce labyrinthe sautillant en relative altitude. Pour quiconque n’a pas trop le vertige, petit.e.s ou grand.e.s, l’activité s’avère amusante… et permet de dépenser une très grande quantité d’énergie!

Courtoisie Uplå
Raphaëlle, jeune invitée de Métro, a apprécié son expérience à Uplå, malgré un petit vertige au début!
Courtoisie collection personnelle

«C’est le plus beau jour de ma vie… ce mois-ci», a lancé Gabriel, sept ans, jeune invité de Métro, après avoir jeté un œil à l’imposante structure qui allait les accueillir quelques instants plus tard, sa petite sœur Raphaëlle, trois ans et demi, ses parents et lui.

N’ayez crainte, les règlements – stricts pour des raisons de sécurité – sont bien détaillés aux visiteur.euse.s. avant qu’un groupe n’embarque dans l’installation. Des plages de deux heures sont allouées pour bien profiter de ce parc nouveau genre (le premier en Amérique du Nord, précise Arbraska, et qui ne requiert ni harnais ni autre équipement de protection).

Gabriel, jeune invité de Métro, prend ici la pose auprès d’un personnage de Uplå
Courtoisie Collection personnelle

Attention aux cœurs sensibles!

Le petit «village aérien» coloré de 2000 mètres carrés d’ Uplå – créé pour souligner les 20 ans d’Arbraska, dont le nom se prononce «Hop là» – se déploie donc à une certaine hauteur, environ six mètres de la terre ferme.

Courtoisie Uplå

Il se compose de sept trampolines – dont l’une à deux étages – et des maisonnettes liées les unes aux autres par des ponts suspendus (parfois très étroits!) de planches ou de filets. Ici et là, on ajoute au plaisir en laissant par exemple traîner des ballons qu’on pourra se lancer entre deux bonds.

Des glissades (deux en spirale!), un tunnel et des rampes d’accès invitent à se déplacer d’une section à l’autre. Et les «grands» n’auront, eux aussi, pas le choix de se pencher, de ramper, de se tortiller pour se mouvoir et rejoindre leurs ami.e.s en train de s’éclater à l’autre bout de l’assemblage.

Au revoir, l’orgueil, on se reverra à la sortie!

N’importe quel adulte forcé de marcher à quatre pattes dans les dédales d’Uplå
Raphaëlle est demeurée très prudente en traversant les passerelles de la structure Uplå
Courtoisie Collection personnelle

La surélévation vous donne des haut-le-cœur? Uplå vous déstabilisera certainement aux premiers pas. On est à l’étroit dans les différents passages et, oui, on voit par terre à travers le maillage des filets. L’œil et l’esprit s’habituent après quelques minutes. Aussi, les gens à tendance agoraphobe pourraient ne pas apprécier pleinement le parcours; si beaucoup de personnes s’excitent simultanément sur une même trampoline, on saute malgré soi, et il devient difficile de s’échapper. Uplå n’est donc pas dangereux, mais pas nécessairement conçu pour les cœurs sensibles.

Courtoisie Uplå

Sur le site de l’Érablière Charbonneau – située à quelques pas avec son aire de jeux extérieurs et sa mini fermette –, des personnages aux costumes et maquillages fantaisistes animent l’ambiance à l’entrée et la sortie des participant.e.s. Le bistro de l’Érablière est à la disposition de la clientèle pour ceux et celles qui voudraient manger sur place.

Courtoisie Uplå

Uplå convient bien sûr aux sorties familiales et scolaires et aux fêtes d’enfants, mais aussi aux événements corporatifs ou de team building pour les entreprises. Un habillement adapté est à prévoir.

Pour plus d’informations, consultez le site web d’Uplå.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet