Manger et boire local
21:13 29 juin 2016 | mise à jour le: 29 juin 2016 à 21:13 Temps de lecture: 2 minutes

La microchronique: La Sentinelle

La microchronique: La Sentinelle
Photo: Dominique Cambron-Goulet/Métro

La Sentinelle – Dieu du Ciel (Saint-Jérôme)

La brasserie Dieu du Ciel a décidé de remplacer la ale blonde de sa gamme régulière, La Païenne, par une kölsch, La Sentinelle. Ce type de bière blonde élaboré dans la région de Cologne, en Allemagne, est fait pour être léger et rafraîchissant. C’est exactement ce qu’on trouve ici avec un nez surtout malté dans lequel on décèle à peine le houblon. Au goût, c’est également la céréale qui domine, même s’il y a une petite amertume en finale. Il s’agit donc d’une bière très accessible. Si vous craignez les bières allemandes au blé, ne vous laissez pas tromper par les ingrédients de La Sentinelle, car celle-ci contient peu de blé et n’a pas l’acidité souvent inhérente aux hefeweizen.

À chaque bouteille vendue, la brasserie verse 10 ¢ à l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS).

Le goût subtil et léger de La Sentinelle sera facilement masqué, alors allez-y avec un plat doux, par exemple des pâtes à la sauce tomate.

«Par rapport à La Païenne, c’est une bière plus sèche, un peu moins maltée, qui va laisser un peu plus de place au houblon en finale. La Sentinelle est très délicate et fait le pont entre les bières industrielles et les bières plus intenses.» – Jean-Francois Gravel, maître brasseur

Couleur : blonde
Amertume : légère (23 IBU)
Houblons : Vanguard
Taux d’alcool : 5,1 %
Prix : 13,60 $ / 6×341 ml (taxes et dépôt inclus)

Articles similaires