Soutenez

L’Alliance remporte son deuxième match à domicile

Alliance de Montréal
L'Alliance de Montréal lors de son premier match à domicile de son histoire, le dimanche 29 mai. Photo: Clément Gaboury / Métro Média

Après sa première victoire lors de son premier match à domicile, l’Alliance de Montréal a su confirmer sa bonne lancée avec une victoire de 86 à 80 face aux Blackjacks d’Ottawa, mardi soir.

Avec un auditorium de Verdun rempli par près de 2500 personnes, la franchise montréalaise, un peu timorée en début de match, a pris les devants à la fin du premier quart et a fait la course en tête pendant la quasi-totalité de la partie. Les partisans montréalais ont cependant eu leur part de suspense puisque les deux équipes se sont quittées à égalité à la fin du troisième quart.

Les Montréalais ont pu s’appuyer sur leur adresse derrière la ligne avec près de 39% de réussite à 3 points et ont été les premiers arrivés à 86 points, ce qui a scellé leur victoire finale.

L’homme du match a été le pivot grec Gaios Skordilis, qui a terminé la rencontre avec 20 points, un rebond et deux passes décisives. Il a fini avec 71% de précision au tir, et surtout, aucun échec aux lancers francs.

Autre joueur parfait aux lancers francs, Hernst Laroche, qui a signé un 6 sur 6, et qui, avec ses 13 points, a permis de sceller l’issue de la rencontre.

Du côté d’Ottawa, l’Américain Walter Lemon a achevé la rencontre avec le meilleur bilan de sa franchise: 21 points, 3 rebonds et 4 passes décisives.

L’Alliance a rendez-vous vendredi prochain au Centre Méridian pour affronter les River Lions de Niagara.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine un résumé de l’actualité de IDS-Verdun.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.