LaSalle
10:05 10 août 2018 | mise à jour le: 10 août 2018 à 10:27 temps de lecture: 3 minutes

VLS à LaSalle: Communauto envisage de desservir une partie du territoire

VLS à LaSalle: Communauto envisage de desservir une partie du territoire
Photo: Archives MétroDes stationnements Communauto devant la mairie de l'arrondissement de Saint-Laurent située au 777, boulevard Marcel-Laurin à Montréal, QC, le 13 mai 2016.

Les arrondissements de LaSalle et d’Anjou peuvent désormais installer des vignettes de stationnement de véhicules libre-service (VLS) sur leur territoire, après une décision du comité exécutif de la Ville, la semaine passée. L’entreprise de service d’autopartage Communauto indique qu’elle est en train de réaliser des études et pourrait proposer ses véhicules en libre-service sur une partie du territoire laSallois, d’ici le printemps.

Sept stations sont déjà ouvertes dans l’arrondissement où le service est offert sur réservation. «Comme on dessert déjà Verdun, on irait progressivement élargir le service jusqu’au parc Raymond et au boulevard Bishop-Power, révèle Marco Viviani, vice-président au développement stratégique chez Communauto.

Selon lui, certains secteurs fonctionnent mieux que d’autres. «Quand les gens n’ont pas beaucoup d’alternatives de transport et qu’ils sont obligés d’avoir une voiture, ils vont rarement faire de l’autopartage», estime M. Viviani.

De son côté, l’entreprise Car2go se réjouit de cette nouvelle et n’exclut pas la possibilité d’étendre son service à LaSalle si la demande et l’analyse le justifient.

«Répondre aux attentes des Montréalais est une priorité, affirme Hélène Mercier Brûlotte, directrice générale de Car2go à Montréal. Nous avons d’ailleurs significativement augmenté notre flotte de Mercedes-Benz cet été dans cet objectif.»

Vignettes
La mairesse de LaSalle, Manon Barbe a accueilli cette décision du comité exécutif avec enthousiasme. «Le développement durable est l’affaire de tous, c’est pourquoi LaSalle continue de tracer la voie vers une société plus verte et viable, soutient-elle. En concordance avec le Pacte vert 2016-2020 de l’arrondissement, nous encourageons toutes les initiatives permettant d’offrir aux citoyens un milieu de vie durable où il y fait bon vivre.»

Lors de la séance du conseil en mai, les élus lasallois avaient demandé à la ville-centre d’étendre la zone permettant le stationnement sur rue aux détenteurs de la vignette universelle 403 [NDLR: véhicules hybrides ou à essence] aux zones de stationnement réservées aux détenteurs de permis et aux résidants de LaSalle.

Cette demande était motivée par la volonté de réduire les gaz à effet de serre ainsi que le nombre de véhicules automobiles présent à LaSalle, puisque plusieurs personnes peuvent utiliser une seule et même voiture.

En tout, douze arrondissements montréalais autoriseront ces voitures sur leur territoire. D’autres, comme Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Lachine et Saint-Laurent, envisagent sérieusement d’autoriser le stationnement des VLS.

Articles similaires