LaSalle

Plus de 500 louveteaux campent à LaSalle

Photo: TC Media - Hugo Lorini

Pas moins de 700 personnes, dont plus de 500 louveteaux (9 à 11 ans), ont envahi les terrains de la mairie de LaSalle et créé un village de 150 tentes multicolores pour un rassemblement (Camporee) célébrant les 100 ans du louvetisme, durant le long weekend.

Du 21 au 23 mai, ces jeunes de 28 meutes de Montréal, Laval, Repentigny, Sherbrooke, Drummondville et autres, ont pris part à des rallyes, courses d’autos miniatures et jeux gonflables.

Ils ont été témoins de spectacles d’animateurs de VRAK-TV et d’une conférence de Frédéric Dion, ambassadeur scout du Canada qui a traversé l’Antarctique en solo.

Sous le thème «100 ans dans la jungle», les louveteaux ont participé à un tournoi de louveautos (Kub Kars), des courses d’autos miniatures. «Chaque jeune a reçu un bout de bois et devait sculpter et décorer sa petite auto pour participer à un tournoi», explique Éric St-Pierre, animateur au 183e groupe des Rapides de LaSalle.

Le site rempli de tentes était divisé en 27 sections par des rues et avenues. Un grand chapiteau (La Tanière) accueillait les visiteurs pour les repas. «Rien n’a été négligé pour que ce soit sécuritaire et mémorable», selon Éric St-Pierre.

Les 512 louveteaux étaient accompagnés d’une centaine d’animateurs et de bénévoles dont les antécédents judiciaires ont été vérifiés par la police.

Ce Camporee 2016 était organisé par le 183e groupe des Rapides, qui compte environ 65 membres, en collaboration avec les scouts du district de la région de Montréal.

Les organisateurs ne tarissent pas d’éloges envers l’arrondissement. «On nous a accueilli à bras ouverts et nous sommes privilégiés de ce précieux coup de main», explique Philippe Dupuis, du groupe des Rapides, animateur et responsable de la sécurité.

LaSalle a versé 2000 $ au 183e groupe scout et une aide estimée à 8 500 $ sous formes de gratuités.

«Le fondateur Baden-Powell a fait émerger un mouvement où les jeunes apprennent des principes comme l’autonomie, l’aide aux autres et le respect de la nature», a mentionné le maire suppléant Richard Deschamps, accompagné des conseillères Josée Troilo, Laura Palestini et Nancy Blanchet.

À Montréal, 3550 jeunes font partie du mouvement scout et sont encadrés par 1000 adultes bénévoles.

Articles récents du même sujet