Le Plateau-Mont-Royal
18:11 16 octobre 2020 | mise à jour le: 16 octobre 2020 à 18:11 temps de lecture: 3 minutes

L’achat local a la cote sur le Plateau-Mont-Royal

L’achat local a la cote sur le Plateau-Mont-Royal
Photo: Collaboration spéciale/La RucheLa directrice de La Ruche, Elsie Lefebvre, se félicitait cet été que la Ville de Montréal finance 10$ de boni pour chaque bon d’achat acheté.

La campagne d’achat local a été très courue sur Le Plateau-Mont-Royal et à Montréal en général.

Dans le quartier, les 10 500 cartes d’une valeur 30$ ont toutes trouvé preneur en un mois. L’offre avait de quoi allécher les clients friands de bonnes affaires, puisque ces derniers n’avaient qu’à dépenser 20$ pour l’obtenir, les 10$ restants étant déboursés par la Ville de Montréal.

Les deux campagnes de sociofinancement mises en place par les différentes associations de commerçants de l’arrondissement ont atteint 100% de leur objectif, s’est félicité le maire Luc Rabouin lors du dernier conseil d’arrondissement : «Cela fait 315 000$ dépensés dans nos commerces locaux», a-t-il souligné avant d’ajouter que le Mouvement Desjardins, lui aussi partenaire, remettrait 50 000$ à une dizaine d’organismes du Plateau.

Les bons d’achats, qui sont reliés à des commerces du Plateau participants à l’opération, seront expédiés d’ici la fin du mois d’octobre selon l’organisme La Ruche qui coordonnait près d’une trentaine de campagnes dans Montréal et sa région. Les clients devaient choisir au moment de l’achat dans quel commerce ils utiliseraient leur bon d’achat ce qui permet de verser d’avance aux commerçants la somme qui leur est due.

«Un grand succès»

Selon Elsie Lefebvre, directrice de cette plateforme de financement participatif, «les différentes campagnes ont connu un grand succès». On dénombre 15 113 participants et l’impact total pour l’économie du Grand Montréal s’élève à 3 M$.

Même son de cloche du côté des commerçants. «Les commerces participants sont heureux de ce type d’initiative qui leur permet d’augmenter leur visibilité, de fidéliser leur clientèle voire d’attirer de nouveaux clients», écrit Alicia Geraci, responsable des communications de la Société de développement commercial (SDC) de la rue Saint-Denis.

Les différentes SDC du Plateau évaluent actuellement les retombées des deux campagnes, tandis de son côté La Ruche indique avoir déjà reçu des demandes pour en créer de nouvelles dans le Grand Montréal.

315 000$

C’est le montant total qui sera dépensé dans les commerces des artères commerciales du secteur grâce à la campagne J’achète local dans le Plateau-Mont-Royal.

Cette campagne vise à venir en aide aux commerçants de la rue St-Denis, de l’Avenue Mont-Royal, de l’Avenue Duluth et de la rue Rachel.

Articles similaires