Ouest-de-l’Île

Produits naturels de santé à contrôler

Selon le rapport, Santé Canada a contrôlé efficacement les produits naturels de santé liés à la COVID-19. Photo: Gracieuseté - Kena Betancur/Getty Images

Près de 88% des produits naturels de santé présentent des informations trompeuses, selon un audit effectué par le Bureau du vérificateur général du Canada.

Le bureau a déposé son rapport le 22 avril, ayant commencé l’enquête en décembre dernier.

Entre 2017 et 2019, l’institution de santé a inspecté 46 des 766 établissements titulaires d’une licence de fabrication. Des risques importants pour la santé ont été détectés dans près de la moitié des 46 établissements, nécessitant une intervention de l’agence.

Un peu plus de la moitié des produits inspectés durant l’audit de cette année ont été mis sur le marché avec des renseignements trompeurs, sans pouvoir «régler les problèmes graves».

Procédures

Si Santé Canada a homologué plus de 91 000 produits de santé naturels depuis 2004, elle n’est toutefois pas habilitée à ordonner ni le changement d’étiquette, ni le rappel d’un produit de cette nature. Cela comprend les cas posant des risques graves pour la santé.

L’Ordre des chimistes du Québec (OCQ) a communiqué que son comité d’inspection professionnel procédera à des vérifications auprès des fabricants de produits naturels de santé, afin de s’assurer que des chimistes certifiés soient impliqués à différentes étapes de leur production.

«Nous croyons qu’il est fondamental que Santé Canada procède rapidement à une réforme de l’encadrement des produits de santé naturels», avance via communiqué le président de l’OCQ, Michel Alsayegh.

L’ordre envisage dans les cas les plus graves de saisir la Cour du Québec.

Articles récents du même sujet