Rosemont

Parc Père-Marquette: des feux de circulation installés d’ici l’automne

Père-Marquette feux de circulation
Le parc Père-Marquette Photo: Zoé Magalhaès/Métro Média

Réclamés depuis de nombreuses années, des feux de circulation seront enfin installés sur le boulevard Rosemont pour assurer un passage sécuritaire d’un côté à l’autre du parc Père-Marquette.

C’est lors du conseil d’arrondissement du mois de février que Rosemont-La Petite-Patrie a donné le coup d’envoi au projet, autorisant une dépense de plus 113 000 $ nécessaire à la réalisation des plans.

Cette somme sera entièrement prise en charge par la Ville de Montréal dans le cadre de son Programme de sécurisation aux abords des écoles.

Ce feu de circulation, qui sera aménagé à l’intersection entre le boulevard Rosemont et la rue Garnier, répond à un enjeu de sécurité important. Entre l’avenue Papineau et la rue de Normainville, on ne retrouve aucune traverse piétonne actuellement.

Une pétition lancée en octobre 2020 avait permis de rappeler l’importance pour les résidents du quartier de pouvoir traverser sereinement le boulevard afin de se rendre d’un côté à l’autre du parc.

«Rosemont est une quatre-voies qui n’offre aucune protection aux piétons qui souhaitent traverser», explique le conseiller du district de Saint-Édouard, François Limoges, qui défendait le projet depuis des années.

«Il y a pourtant des écoles et des équipements sportifs juste à côté et le Père-Marquette n’a jamais été aussi populaire qu’aujourd’hui. Il fallait que quelque chose soit fait», ajoute-t-il.

«Aménagement optimal»

Pour répondre à ces enjeux, l’intersection sera entièrement réaménagée. Des feux piétons et de circulation seront installés de part et d’autre du boulevard.

«On a opté pour des feux de circulation plutôt que pour une simple traverse piétonne pour garantir la sécurité des piétons, précise M. Limoges. Cet aménagement sera vraiment optimal, nous en sommes très contents.»

Les trottoirs seront également reconstruits au niveau du boulevard Rosemont, mais aussi à l’extrémité de la rue Garnier pour protéger les piétons des voitures qui peuvent tourner vite et sans visibilité. Des «jardins de pluie» seront aussi aménagés à cet endroit afin de retenir les eaux pluviales.

Le processus de conception et d’élaboration des plans et devis, confié à la firme FNX-Innov, s’étendra de mars à mai 2021. Cette étape sera suivie d’un appel d’offres qui aura lieu cet été. Les travaux devraient ensuite se dérouler d’août à octobre.

Ce chantier viendra compléter plusieurs aménagements réalisés au cours de l’année 2020 dans le but de sécuriser les abords du parc, du centre sportif et des écoles voisines.

Articles récents du même sujet