Saint-Laurent
16:46 3 février 2020 | mise à jour le: 3 février 2020 à 16:49 temps de lecture: 3 minutes

Opinion: Abris temporaires en plastique, est-ce une si bonne idée?

Opinion: Abris temporaires en plastique, est-ce une si bonne idée?
Photo: Nouvelles Saint-Laurent News – Laurent LavoieUn règlement interdit les abris temporaires à Saint-Laurent.

Saint-Laurent investit des sommes très importantes et beaucoup d’efforts pour embellir notre ville ainsi que le font des dizaines de milliers de résidents qui fleurissent leur demeure en été. Nous contribuons tous pour avoir le plaisir d’avoir le privilège de vivre dans un environnement agréable, soigné et attrayant qui valorise notre milieu de vie et nos habitations. Nos quartiers résidentiels sont parmi les plus beaux de la ville de Montréal. Il ne faudrait pas les défigurer lors de la longue saison d’hiver avec des abris sommaires en plastique bien peu élégant.

Qui veut abaisser la valeur de sa propriété de plusieurs dizaines de milliers de dollars en enlaidissant l’espace dans lequel nous vivons tous? La beauté de notre milieu de vie a un attrait au-delà de l’esthétique. Elle se retrouve également dans la valeur de nos propriétés.

Les résidents de l’arrondissement Saint-Laurent ont fait le choix de payer pour jouir d’une qualité de vie supérieure que l’on ne retrouve pas dans tous les quartiers de Montréal. Nous devons la protéger pour conserver le style de vie qui nous ressemble.

De plus, l’imprévisibilité et la force destructrice grandissantes dues aux changements climatiques devraient pousser nos dirigeants à interdire des constructions temporaires en plastique non seulement peu esthétiques, mais peu solides, peu fiables et bas de gamme qui peuvent mettre en danger des vies humaines. Nos élus ont l’obligation de faire passer la sécurité des citoyens en premier.

Il est facile de comprendre la frustration et les dépenses supplémentaires amenées par l’hiver et le froid. Mais cette longue et dure saison permet à bien des artisans et entreprises de déneigement de gagner leur vie et contribuer ainsi à notre économie.

Une pétition de quelques 500, 5 000 personnes ou même plus ne pourrait permettre à nos élus de dégrader la beauté, le caractère et le positionnement d’une ville prospère de plus de 100 000 habitants. Leur clairvoyance et leurs efforts constants ont créé un arrondissement modèle, envié de tous dans la région métropolitaine. On ne bâtit rien de grand et de beau sans effort – la beauté a un prix et une grande valeur dont nous avons tous la chance de bénéficier. Ne leur demandons pas de détruire leur œuvre pour laquelle ils ont tant travaillé.

 

Philippe Dorget est résident de Saint-Laurent depuis 55 ans.

Articles similaires