Saint-Laurent
10:00 26 mars 2020 | mise à jour le: 25 mars 2020 à 13:50

Cellule de crise: concertation des organismes locaux de Saint-Laurent

Cellule de crise: concertation des organismes locaux de Saint-Laurent
Photo: Métro Média - Saint-LaurentLes aînés peuvent se tourner vers le Centre ABC pour recevoir ou accéder plus facilement à leur épicerie.

Afin de répondre aux questionnements des citoyens en situation de pandémie, une cellule de crise a été mise sur pied par la cinquantaine de membres du Comité des organismes sociaux de Saint-Laurent (COSSL). Ils veulent s’assurer que les acteurs communautaires locaux soient en mesure de répondre et de s’adapter aux besoins.

Cela signifie que les Laurentiens ont toujours accès aux différents services tels que les banques d’aide alimentaire ou en santé mentale.

«On veut tenir la population au courant de ce que chaque membre du COSSL fait comme projet ou initiative de façon concertée», indique la directrice Maria Ximena Florez.

Le Centre d’action bénévole et communautaire (ABC) s’assure notamment que les personnes vulnérables aient leur épicerie sans se déplacer. Pour aider les aînés qui ont principalement de l’argent comptant et faciliter les transactions, une ligne de crédit au nom du Centre ABC a été instaurée chez quatre marchés d’alimentation locaux, pour l’instant.

«On ne veut pas qu’il y ait d’argent qui circule pour la sécurité des bénéficiaires», ajoute la directrice générale Henriette Konté.

Les demandes ont explosé dans les derniers jours dans les popotes roulantes. La moyenne de repas livrés est en temps normal d’environ 130 en une semaine, cette donnée pourrait s’élever à 500. Les critères d’éligibilité ont été assouplis. Il suffit maintenant d’avoir 70 ans et plus.

«Tous les bénévoles ont des gants, souligne la responsable des bénévoles, Mélanie Massicotte. On porte des masques pour rassurer les aînés et on a du Purell. C’est le contact minimum.»

«Le milieu communautaire, il faut qu’on s’entraide. On n’a pas le choix ici.»

— Maria Vasquez, directrice du Comité logement de Saint-Laurent

Habitation

Au Comité logement de Saint-Laurent, la directrice générale Maria Vasquez et son équipe tentent aussi de garder le fort en continuant de soutenir les locataires dans le besoin.

Elle constate que même en période de pandémie, des propriétaires continuent de faire pression pour augmenter les loyers, bien que les requêtes au Comité soient en légère baisse.

«C’est incroyable, il faut le faire. Il y en a qui sont sans travail, sur le chômage», indique Mme Vasquez.

La Régie du logement a annoncé il y a plus d’une semaine que les auditions d’évictions seront temporairement suspendues, après réflexion. Les cas d’insalubrité peuvent par ailleurs être difficilement pris en charge, selon elle, puisque certaines entreprises n’offrent plus leurs services pour protéger la santé des travailleurs.

Une infolettre du COSSL sur les derniers développements dans l’arrondissement sera par ailleurs disponible.

Membres du COSSL

Notons qu’en plus des organismes communautaires, on compte aussi parmi les membres du COSSL:

  • CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal
  • Arrondissement Saint-Laurent
  • Héma-Québec
  • Moisson Montréal

Articles similaires