Saint-Laurent
05:00 5 janvier 2021 | mise à jour le: 5 janvier 2021 à 07:07 temps de lecture: 3 minutes

Éducation, culture et économie en tête de liste à Saint-Laurent en 2021

Éducation, culture et économie en tête de liste à Saint-Laurent en 2021
Photo: Métro Média/Laurent LavoieLe maire de Saint-Laurent Alan DeSousa

Plusieurs projets continueront de progresser dans l’arrondissement Saint-Laurent au courant de l’année 2021. Ce sera notamment le cas pour l’élaboration de l’emplacement d’une école dans Chameran.

L’administration locale avait dévoilé ses plans pour ce quartier, voulant y intégrer un «pôle scolaire et communautaire Jules-Poitras». L’ajout d’un établissement scolaire se fait attendre, alors qu’Henri-Beaulieu est au maximum de sa capacité.

«J’espère qu’avec la collaboration du Centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSSMB) on peut avancer rapidement, dit le maire Alan DeSousa. Je souhaite faire un projet ensemble.»

En 2017, l’arrondissement avait acquis au coût de 4,1 M$ un terrain de 15 500 m2 (deux terrains de soccer de dimensions internationales) à l’angle des boulevards Jules-Poitras et Henri-Bourassa dans Chameran. L’administration détient aussi plus au nord un espace de 8 000 m2.

Culture

Le paysage culturel de l’arrondissement pourrait changer au courant de l’année 2021. Le quartier Décarie pourrait devenir un point central des activités. L’arrondissement veut profiter davantage de la présence des deux cégeps de l’avenue Sainte-Croix et de la bibliothèque du Vieux-Saint-Laurent.

«C’est un de nos objectifs de travailler sur ce projet dans l’année qui s’en vient parce qu’on pense que la culture c’est porteur», souligne M. DeSousa.

L’administration locale avait inauguré en 2017 la place Rodolphe-Rousseau, située sur le métro Côte-Vertu, sur le boulevard Décarie. Depuis, c’est le théâtre de diverses activités organisées par la société de développement commercial du Nord de Décarie Quartier D.

Économie

En 2021, Alan DeSousa compte travailler étroitement avec des organismes comme Développement économique Saint-Laurent (DESTL) pour suivre la situation économique des entreprises du parc industriel.

«Les effets de la pandémie vont être encore là. J’anticipe qu’on ne soit pas encore sorti du bois. Les premiers trois, quatre, six mois risquent d’être difficiles dans le milieu économique. Je laisse les résultats faire preuve du contraire», explique-t-il.

DESTL offre d’ailleurs une multitude de services notamment avec son projet de Centre d’expertise industrielle. Il vise essentiellement à soutenir les entreprises dans leur virage vers le 4.0. Une série de webinaires ont également lieu régulièrement pour conseiller les chefs de direction dans leurs prises de décisions.

À surveiller

  • En transport, le maire laurentien attend que Québec prenne une décision concernant le prolongement de ligne orange, projet qui se fait attendre depuis longtemps.
  • L’arrondissement espère étendre son service de compostage dans les immeubles comptait 9 unités d’habitation et plus avec la collaboration du privé.
  • Les travaux de l’aréna Raymond-Bourque poursuivront leurs cours.

Articles similaires