Saint-Léonard

Retour sur le forum citoyen de sécurité urbaine de Saint-Léonard

Le forum a rassemblé plus de 90 participants à l'annexe de l'école secondaire Antoine de Saint-Exupéry. Photo: Gracieuseté, Beverley Jacques.

Le premier forum sur la sécurité urbaine de Saint-Léonard a rassemblé les acteurs de la communauté et les citoyens à l’annexe de l’école Antoine de Saint-Exupéry, le 7 mai. Retour sur un événement riche en discussions.

Organisé par Concertation Saint-Léonard, ce forum visait à donner la parole et à consulter l’ensemble de la communauté léonardoise sur les principales préoccupations sécuritaires du quartier.

Des agents du poste de quartier 42 du SPVM, l’ensemble des élus de l’arrondissement ainsi que des représentants d’organismes communautaires se sont rendus sur place pour participer au débat.

«L’événement a rassemblé plus de 90 personnes, dont une cinquantaine de citoyens. Il était important pour ces derniers de faire part de leurs préoccupations et de participer au débat avec les instances», partage la directrice de Concertation Saint-Léonard, Sabrina Fauteux.

La jeunesse au cœur des préoccupations

Faisant partie des quatre intervenants invités à prendre la parole, le directeur de l’organisme DOD Basketball Beverley Jacques a tenu à relayer les préoccupations du milieu de la jeunesse léonardoise, cette dernière ayant été régulièrement touchée par les événements de violence des deux dernières années.

«Il était important de faire comprendre aux participants qu’on se doit de mieux comprendre les jeunes du quartier, et collaborer avec eux pour rendre Saint-Léonard plus sécuritaire», a-t-il affirmé.

Au lieu de les marginaliser, il faut aller vers les jeunes et établir une relation de confiance avec eux.

Beverley Jacques, directeur de DOD Basketball et intervenant du milieu jeunesse

Même son de cloche du côté de Nadia Benali, coordonnatrice du collectif jeunesse de Saint-Léonard.

«Il y a de multiples enjeux qu’il faut prendre en considération auprès des jeunes de Saint-Léonard. Ils ont besoin d’opportunités, d’espaces où s’exprimer, et d’être considérés comme de réels acteurs de la communauté.»

Évoquant la pandémie, l’intervenante a également fait part des grandes difficultés pour la jeunesse de se construire une identité, en raison du manque de socialisation et d’activités en tout genre.

Ateliers collaboratifs

Au cours du forum, l’ensemble des participants ont également pu prendre part à une série d’ateliers collaboratifs sur le sujet de la sécurité.

«Nous leur avons entre autres demandé de marquer sur la carte du quartier les endroits qu’ils jugeaient les plus, mais aussi les moins sécuritaires», relate Sabrina Fauteux.

L’activité aura permis d’identifier les secteurs du domaine Choisy, de Viau-Robert et d’une partie de la rue Jean-Talon Est comme étant les plus préoccupants en matière de sécurité pour les citoyens.

Oui au financement pour les actions en sécurité urbaine, mais il faut le faire de façon pérenne. Je suis d’avis qu’il est important de se servir de ce qu’on a déjà dans le quartier. Des enveloppes pour un financement d’un an ou deux, ça ne répondra pas au problème.

Sabrina Fauteux, directrice générale de Concertation Saint-Léonard.

Des actions pour contrer la violence

Également convié à s’adresser aux citoyens, le chef de la division des sports, des loisirs et du développement social de l’arrondissement, Hugo Bélanger, a fait part des actions à venir pour contrer la violence dans le quartier.

«Il est important pour nous de démontrer à la population qu’on est là, que l’on comprend la situation et qu’on veut enrayer ce fléau de la violence.»

Parmi ces actions, les kiosques «Rue aux citoyens», mis en place en collaboration avec le SPVM, sont de retour depuis le 7 mai, et auront lieu une fois par mois.

Un service de patrouille urbaine sera également assuré jusqu’au 1er octobre, ainsi que la présence de huit cadets de police qui reviendront sillonner le territoire du 29 mai au 18 septembre.

M. Bélanger précise aussi que plusieurs autres projets en lien avec la sécurité des Léonardois seront dévoilés en juin, et que des activités spécifiques aux jeunes seront également proposées.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet