Soutenez

Saint-Léonard veut révolutionner son réseau routier

Premier du genre à Saint-Léonard, le plan de gestion locale de la circulation de l’arrondissement devrait permettre un partage plus sécuritaire du réseau routier par ses usagers. Photo: Gracieuseté, Arrondissement de Saint-Léonard.

Ralentissement de la vitesse, sécurisation des traverses piétonnes, dos d’âne allongés, nouvelles pistes cyclables et arrivée du Réseau express vélo (REV) sur le boulevard Lacordaire. Tels sont les aménagements majeurs que l’Arrondissement de Saint-Léonard souhaite mettre en place à travers son nouveau plan de circulation.

C’est lors d’une assemblée extraordinaire que le conseil d’arrondissement de Saint-Léonard a adopté son nouveau plan de gestion de la circulation, le 16 juin. Ces ajustements à la réglementation en vigueur sont mis en place afin de prévenir le nombre d’accidents et devraient guider l’aménagement du réseau routier et cyclable au cours des prochaines années.

Réalisé sous la supervision de la Direction des travaux publics de l’arrondissement, le plan d’action local vise également à définir les critères à respecter pour assurer une meilleure cohabitation des usagers de la route.

Quatre principaux volets ont été définis, soit la sécurisation du réseau et le maintien de cette dernière; la sécurisation des secteurs pour les populations vulnérables; l’implantation de nouvelles mesures de modération de la circulation; et la sécurisation des pistes cyclables.

Ce plan de gestion de la circulation permettra à l’Arrondissement de faciliter la prise de décision et d’être proactif dans les interventions touchant à la sécurité des usagers des réseaux routiers, cyclables et piétonniers.

Extrait du sommaire décisionnel du conseil d’arrondissement du 16 juin 2022

Sécurisation et développement du réseau cyclable

Attendu par les Léonardois depuis de nombreuses années, le plan de gestion présente un volet concernant le développement du réseau cyclable du quartier.

«Il y a une planification et des propositions qui ont été réalisées en collaboration avec Vélo Québec. Des bonifications seront mises en place prochainement», a déclaré Suzanne De Larochellière, présidente de la Commission de la sécurité publique et des transports de Saint-Léonard.

En plus des six pistes cyclables déjà présentes, l’arrivée du Réseau express vélo (REV) annoncé par l’administration de Valérie Plante sur le boulevard Lacordaire serait actuellement à l’étude.

Au total, une dizaine de prolongements et de nouvelles pistes devraient également voir le jour, notamment sur les boulevards Viau, Robert, Langelier et Couture, ainsi que sur les rues Bélanger et J.-B.-Martineau.

Afin d’assurer la sécurité des cyclistes, ces voies cyclables devront être d’une largeur minimale de 1,5 mètre, ce qui devrait permettre aux cyclistes de circuler côte à côte. Les voies cyclables bidirectionnelles devront quant à elles être d’une largeur minimale de 3 mètres.

Sécurité accrue pour les populations vulnérables

Afin de sécuriser les abords des écoles primaires et secondaires, toutes les rues bordant celles-ci auront des balises de ralentissement installées en leur centre.

Les corridors scolaires seront marqués par des blocs sur la chaussée, alors que l’aménagement des saillies de trottoirs à chaque traverse est aussi prévu.

Ce dernier point sera également appliqué aux abords des résidences pour aînés et du CLSC de Saint-Léonard, après que les points de traverse auront été déterminés. Au mois de novembre de chaque année, une mise à jour auprès des gestionnaires de ces établissements sera réalisée afin de faire des ajustements, au besoin.

Nouvelles mesures de prévention

Alors que la majorité des plaintes des Léonardois déposés au 311 concernent les excès de vitesse, l’Arrondissement a décidé d’adopter la mesure V85 pour établir ses limites sur son réseau routier.

Cette méthode signifie que la limite autorisée sera calculée en fonction de la moyenne de la vitesse sous laquelle 85% des automobilistes circulent.

«Cette mesure permettra de réagir de façon proactive et de savoir d’office ce que nous allons mettre en place si les interdictions ne semblent pas fonctionner dans un secteur», explique Mme De Larochellière.

Par ailleurs, d’autres nouvelles mesures continueront de faire leur apparition en 2022. En plus de l’installation de balises de rétrécissement réalisée au mois de mai, le marquage de la chaussée sur l’ensemble du réseau se fera désormais de façon systématique tous les printemps.

À noter également que des dos d’âne allongés seront installés sur certaines rues locales où circulent moins de 3000 véhicules par jour, et dans les zones limitées à 30 km/h, où la plupart des automobilistes dépassent de plus de 10 km/h la vitesse affichée.

Ça va permettre de donner à nos équipes les outils nécessaires pour agir le plus rapidement possible là où il y aurait des ajustements à faire, sans avoir à attendre une séance du conseil d’arrondissement pour chacun.

Suzanne De Larochellière, présidente de la Commission de la sécurité publique et des transports de Saint-Léonard

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.