Sud-Ouest

Des soins dentaires pour les personnes à faible revenu

La Mission Bon Accueil à Saint-Henri Photo: Métro Média - Lila Maitre

La clinique dentaire Jim Lund de la Mission Bon Accueil, située dans le quartier Saint-Henri, et affiliée à la Faculté de médecine dentaire de l’Université McGill, est l’une des cinq cliniques sélectionnées dans le cadre d’un projet-pilote du gouvernement du Québec pour soutenir l’accès à des soins buccodentaires à des personnes à faible revenu, ou qui habitent en région éloignée.

« L’annonce fait partie d’un aperçu du gouvernement de la nécessité de reconnaître qu’il y a un lien entre la santé buccodentaire et la santé physique en général. », se réjouit le président-directeur général de la Mission Bon Accueil, Samuel Watts.

Depuis 10 ans, la clinique dentaire Jim Lund propose, grâce au soutien de la Faculté de médecine de l’Université McGill, des soins dentaires gratuits les personnes qui ont peu de moyens. D’autres dons à la clinique viennent s’ajouter cette aide financière.

Le projet-pilote du gouvernement du Québec prévoit un financement de trois millions de dollars pour la première année. Les autres cliniques concernées sont la clinique dentaire communautaire de l’Outaouais, la clinique Dentaville située à l’hôpital Notre-Dame à Montréal, La Clinique dentaire communautaire d’Asbestos en Estrie, et la clinique dentaire de Haute-Gaspésie.

Diminuer les inégalités dans les soins

« En acceptant de financer les soins offerts aux clientèles en situation de vulnérabilité, le gouvernement du Québec contribue ainsi à réduire les inégalités sociales flagrantes en matière de santé buccodentaire. », avait déclaré le président de l’Ordre des dentistes du Québec, le Dr Guy Lafrance, par voie de communiqué.

La première phase du projet toucherait environ 22 000 personnes dans le besoin. Si elle a lieu, la seconde phase qui ferait suite au projet pilote permettrait de fournir des services à environ 600 000 personnes.

Certaines cliniques ont été sélectionnées pour les services donnés à des communautés à faible revenu, tandis que d’autres concentrent leur approche pour servir des personnes qui vivent dans des régions éloignées. « Le principe c’est d’ouvrir la porte pour les gens qui ont besoin des services dentaires, et qui n’y avaient pas accès facilement. », souligne Samuel Watts.

La clinique dentaire Jim Lund entre dans la première catégorie. Même si elle est située dans l’arrondissement du Sud-Ouest, elle accueille des patients venus de différents endroits de l’île de Montréal.

Grâce aux 150 000 $ reçus dans le cadre du projet-pilote, la clinique espère pouvoir ouvrir les samedis. Parallèlement au financement du gouvernement, la clinique dentaire Jim Lund a pour projet de s’agrandir en ajoutant trois nouvelles chaises pour les dentistes, d’ici la fin de 2021.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Sud-Ouest.

Articles récents du même sujet