Soutenez

Le guide ultime sur les mini-maisons au Canada en 2022

Au cœur d’une économie en pleine croissance, la vague de pensée «vivre en grand dans une maison minuscule» commence à séduire de plus en plus de Canadiens. Les mini-maisons préfabriquées, comme le nom l’indique, sont des petites habitations dont l’objectif ultime est de réduire son espace de vie habitable.

En contrepartie, elles permettent d’épargner de grosses sommes d’argent. L’idée semble tentante, découvrons alors ensemble si cela en vaut vraiment la peine, et comment franchir le pas. 

Qu’est-ce qu’une mini-maison?

Une mini-maison a le luxe de se concevoir comme vous imaginez. La mini-maison ne répond qu’aux besoins d’une vie plus minimaliste ou nécessitant moins d’espace.

Le concept peut donc regrouper plusieurs types de différentes surfaces: une mini-maison peut être préfabriquée ou bâtie de manière conventionnelle. Elle peut être mobile ou sur des roues. Voici quelques exemples des mini-maisons les plus connues:

Sur fondation

Étant un modèle plus traditionnel, ce type de mini-maison ne peut  pas être déplacé. Elles sont généralement d’une surface de moins de 500 pieds carrés  mais elles sont coûteuses car elles sont robustes. 

Les roulottes

De nombreux Canadiens choisissent d’installer leurs petites maisons sur des roues en raison des règlements en vigueur dans leur municipalité. Ces roulottes sont généralement plus petites que les fixes, et elles se déplacent facilement.

Les mini-maisons transportables

Un hybride de mini-maison fixe et mobile. Il est souvent sur pilotis et peut être déplacé occasionnellement, mais c’est un peu plus complexe que le mobile.

Une préfabrication c’est encore possible

Pour ceux qui choisissent de ne pas concevoir une mini-maison à partir de zéro, il existe des options préfabriquées. La production se fait en usine et l’assemblage se fait sur le chantier.

La durée de livraison de ce type de maisons dépendra de plusieurs paramètres comme la surface de l’habitation, le type de matériaux utilisés et l’équipement intérieur souhaité. Dans le cas des mini-maisons, l’option de préfabrication est généralement plus pratique, et le déménagement peut se faire rapidement. 

Même si le design des mini-maisons préfabriquées n’est pas toujours original, vous aurez l’avantage de faire des extensions ou des transformations à tout moment. Un autre avantage est qu’on est à l’aise concernant ce qu’on va acquérir, car on peut savoir ce qu’on va acheter avant même de l’acheter.

Les mini-maisons, ce n’est pas partout

Le Canada n’autorise pas les mini-maisons partout. De plus en plus de municipalités acceptent des maisons de petite taille, généralement moins de 700 pieds carrés.

Par contre, pour que ça soit réglementé, elles ont dédié des quartiers et des étendues de terrain exclusivement pour les mini-maisons. Cela veut dire qu’il faut chercher un bon moment pour trouver la bonne adresse.

Dans la majorité des cas, il s’agit d’un milieu rural, donc il faut être prêt à déménager et adopter un mode de vie relativement différent. Il faut vérifier le code de construction de chaque province.

Pour le Québec, on peut trouver sur le site du Mouvement Québécois des mini-maisons une carte pour les personnes qui cherchent où s’installer.

Combien coûtent les mini-maisons au Canada? 

Certes, acquérir une mini-maison coûte beaucoup moins cher, mais la transition peut prendre plus de temps et d’argent que l’on pense. Il faut prendre en compte tous les paramètres qui entrent en vigueur. Les prix peuvent dépendre de si on opte pour une mini-maison préfabriquée, ou bien, si on préfère la construire soi-même.

La préfabrication coûte évidemment plus, mais l’acheteur n’a pas à se préoccuper des rénovations et de la construction car le logement est neuf et  prêt à être habité. Les mini-maisons préfabriquées coûtent en moyenne entre 80 000 dollars et 150 000 dollars canadiens.

Alors qu’une mini-maison construite par le propriétaire lui-même peut ne pas dépasser les 40 000 dollars canadiens. Dans ce cas, on peut imaginer sa demeure et l’adapter à son imagination et ses besoins.

Pourtant, il faut vérifier comment on peut construire sa propre mini-maison, en respectant les règlements de sa province. Pour obtenir un permis de construction de sa municipalité par exemple, le plan de la mini-maison doit être conforme aux règlements municipaux.

Il ne faut absolument pas oublier que les mini-maisons exigent des meubles sur mesure en fonction de la surface. Il est préférable d’utiliser l’espace jusqu’aux plus hautes hauteurs et optimiser les quelques pieds carrés qu’on a au maximum. Alors dans le cas d’un déménagement d’un appartement, il faut prendre en considération les coûts supplémentaires des nouveaux meubles.

Financer sa mini-maison, ce n’est pas si simple

Les mini-maisons n’exigent pas un investissement énorme, c’est pourquoi les banques n’accordent pas un financement facilement. La raison est simple: les critères d’évaluation sont différents des maisons traditionnelles.

La plupart des maisons s’obtiennent en hypothèque, chose qui permet aux banques de revendre le bien immobilier au cas d’un échec de paiement de ses échéances de remboursement. L’hypothèque s’applique rarement sur les mini-maisons, surtout les roulottes.

La raison est que, contrairement aux biens immobiliers qui prennent de la valeur au fil du temps, les mini-maisons ne sont pas rentables sur le long terme. La seule solution est donc d’essayer d’obtenir un financement personnel auprès des banques.

Est-ce qu’une mini-maison est le bon choix pour moi?

En obtenant une mini-maison, il faut être prêt à faire ses adieux à ses meubles conventionnels. Les propriétaires sont donc obligés de faire preuve de créativité lorsqu’il s’agit d’aménager leurs espaces.

C’est difficile pour ce mode de vie de convenir aux familles avec de nombreux membres. Les enfants aiment avoir autant de jouets pour se divertir!

Ce serait également une mauvaise idée d’avoir une mini-maison qui se déplace sur des roues alors que ses enfants ont besoin de se sentir en stabilité que ce soit dans leurs écoles ou bien leur environnement en général.

Par contre, s’il s’agit d’une personne ou d’un couple qui cherche à se libérer et adopter un style minimaliste, une mini-maison pourrait être le choix idéal. C’est aussi idéal pour les retraités!

On peut trouver des mini-maisons situées partout au Canada, même dans des grandes villes. Mais, les quartiers qui sont dédiés à ça sont souvent éloignés du centre.

De plus, il faut donc être à l’aise avec le changement qui vient avec le déménagement de la ville. Le mode de vie change carrément, donc il faut y réfléchir sérieusement. 

En parlant de déménagement et de quartiers hors ville, il ne faut pas oublier son travail. Les mini-maisons conviennent le plus souvent aux gens qui font du télétravail ou bien ceux qui sont obligés de se déplacer en permanence. Pour les personnes retraitées, profiter de la paix d’esprit en  vivant dans un endroit tranquille peut être encore plus tentant.

Une communauté de mini-maisons, oui ça existe!

En plus de partager le charme et la convivialité des mini-maisons, les communautés servent également à rendre le séjour encore plus pratique et facile. La plupart des communautés des mini-maisons cherchent à réduire leur empreinte carbone, c’est pourquoi les habitants comptent sur leur propre production alimentaire au lieu des produits industriels.

Il y en a qui font même du covoiturage pour se déplacer dans les banlieues. Pour les personnes souhaitant s’installer au Québec, il faut consulter les communautés comme l’Espace Pur Mini-Maisons et Au pied du Mont-Ham

Après avoir choisi le modèle et le lieu de sa mini-maison, il faut également penser à ses assurances. Quand sa petite demeure est à fondation, elle doit être couverte par une assurance habitation conventionnelle. Il est possible d’épargner des centaines de dollars par année en comparant le prix avant d’assurer sa mini-maison. 

Le reste à ce point n’est que du plaisir et de l’esthétique à la Pinterest. Si on décide d’obtenir sa mini-maison, autant s’amuser à le faire et vivre l’expérience jusqu’au bout.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.