Bouffe

Bien collationner pour bien se sentir

Bien collationner pour bien se sentir

Aliment. Manger des collations durant la journée permet de contrôler la baisse glycémique de l’après-midi, et offre un meilleur contrôle de la faim et du poids.

Pour orienter ses recherches, l’entreprise de barres KIND a fait faire une étude sur les habitudes de consommation de collations des Québécois, et les résultats ont révélé que 81 % d’entre eux mangeaient sous le coup de l’impulsion, et que cela les empêchait de faire des choix santé. Le fondateur de KIND, Daniel Lubetzky, s’est donc donné comme mission d’améliorer l’offre de produits et de sensibiliser la population à l’art de bien collationner en faisant appel à des professionnels de l’alimentation.

Réalisé par la firme Léger, ledit sondage révèle aussi que les Québécois collationnent en moyenne deux fois par jour et que le bon goût de la collation est plus important que son aspect santé. La planification des collations devient donc un élément important dans la prise de bonnes décisions.

«Comme la plupart des Québécois grignotent sous le coup d’une impulsion, la planification demeure le meilleur truc pour privilégier les collations santé au cours d’une journée de travail ou lors de nos déplacements», explique le nutritionniste Hubert Cormier. Certains produits emballés et faciles à consommer, comme les barres, présentent un très bon apport nutritionnel lorsqu’on les choisit avec soin. «Assurez-vous que votre choix s’arrête sur une barre faite à partir d’ingrédients simples et où la teneur en sucres ajoutés se situe autour de 5 g par portion», suggère le Dr Cormier.

En plus de faire de bons choix, il est préférable de manger des portions plus petites même à la collation. C’est pourquoi l’entreprise KIND vient de mettre sur le marché les barres KIND minis, offertes en trois saveurs : beurre d’arachides et chocolat noir, amandes, caramel et sel de mer, et amande, sel de mer et chocolat noir. Elles se glissent facilement dans le sac!