Soutenez

Comment reconnaître et éviter les fraudes par virement Interac

Vous hésitez à envoyer un virement Interac ou vous avec un doute sur la réception de celui-ci? Faites-vous confiance! Si vous êtes trop incertain, on vous donne nos meilleurs trucs pour reconnaître et éviter les fraudes par virement Interac.

Les transferts Interac, c’est vraiment quelque chose de super. Quand on y pense, ça nous permet de payer des factures, le loyer, bref, ça a carrément changé notre façon de vivre.

Cependant, c’est tellement important de faire attention aux fraudeurs. De nos jours, ils sont vraiment sans pitié, et ils n’hésiteront pas à essayer de nous escroquer en utilisant le virement Interac.

Dans un monde idéal, il faut toujours vérifier l’identité de la personne ou de l’entreprise qui nous demande de lui faire un virement s’assurer qu’elle est fiable avant de procéder.

Inversement, si on reçoit un virement qui nous semble suspect, on ne se gêne pas pour contacter son institution financière pour demander de l’aide, signaler un problème, ou prendre les mesures appropriées pour protéger notre compte.

Peu importe la situation, le plus important, c’est de protéger nos informations personnelles et surtout de ne JAMAIS les partager avec des entités non fiables.

Différentes formes de fraudes: comment les reconnaître

Puisqu’il existe plusieurs formes de fraudes par virement Interac, c’est important de pouvoir les identifier et les reconnaître pour ne pas se faire prendre.

Parmi les tactiques privilégiées par les fraudeurs, on retrouve entre autres:

  • L’hameçonnage, qui, en gros, consiste à envoyer des courriels ou des messages textes génériques pour tenter de nous inciter à cliquer sur un lien malveillant ou à divulguer nos informations personnelles.
  • Le phishing, semblable à l’hameçonnage, mais de manière encore plus précise. C’est une tactique qui nous vise NOUS, par exemple via un message qui contient certaines de nos infos personnelles, ce qui rend la tentative très crédible.
  • Le virement non autorisé, où un pirate se sert de nos informations personnelles pour effectuer des virements sans notre consentement. Par exemple, une personne mal intentionnée met la main sur nos accès ou découvre notre mot de passe qui est trop facile à deviner et se faire un transfert depuis notre compte.
  • Le virement de fausse facture, où on reçoit des factures fictives de la part d’un fraudeur pour nous inciter à effectuer un transfert.

Le plus important, c’est de toujours rester vigilant pour éviter de devenir une victime de ces différentes formes de fraudes par virement Interac.

Si on reçoit un courriel ou un message qui nous fait douter, on doit toujours vérifier l’identité de la personne ou de l’entreprise qui nous envoie le message AVANT de cliquer sur un lien.

Si c’est un message texte, on peut carrément le signaler à notre fournisseur de télécommunication comme je l’explique ici.

Évidemment, dès qu’on a des doutes, on n’hésite surtout pas à contacter notre institution financière pour avoir leur avis et leurs conseils.

Les indices fréquents d’une fraude par Interac

Si on soupçonne l’authenticité d’une demande ou d’une réception de fonds par virement Interac, on doit être attentif et être en mesure de reconnaître quelques indices:

  • La réception d’un courriel ou d’un message texte de la part de quelqu’un qu’on ne connait pas, mais qui nous demande de faire un virement Interac.
  • Une instance gouvernementale ou une compagnie de télécommunication, d’internet, de câble, etc., nous affirme qu’elle nous a trop payées et veut nous rembourser la différence.
  • Le message contient des fautes d’orthographe ou de grammaire et semble être mal rédigé.
  • Le message nous incite à cliquer sur un lien pour accéder à un site web qui ne ressemble pas à celui de notre institution financière.
  • Le message nous demande de divulguer des informations personnelles, comme notre numéro de compte, notre mot de passe, etc.
  • Si on remarque l’un de ces indices, c’est possible que l’on soit face à une fraude par virement Interac.

Dans ce cas, on NE clique PAS sur les liens, et on NE divulgue PAS nos informations personnelles. À la place, on contacter immédiatement notre institution financière pour signaler le problème.

Comment se protéger des arnaques par Interac

Ça peut sembler évident, mais j’aime mieux le rappeler: il faut toujours être vigilant quand il est question d’argent sur le web.

Dans le cas des virements Interac, on n’a rien à perdre à vérifier l’identité des personnes ou des entreprises qui nous envoie ou nous demande de l’argent avant de procéder.

C’est la même chose en ce qui concerne nos informations personnelles comme notre numéro de compte et notre mot de passe. Dès qu’on a un doute, moins on en dit, et mieux on se protège.

Encore une fois, si on reçoit un virement Interac suspect, on est mieux de contacter notre institution financière tout de suite pour signaler le problème et prendre les mesures appropriées pour protéger notre compte au besoin.

Puis, on utilise des mots de passe forts et uniques pour protéger tous nos comptes bancaires en ligne.

D’ailleurs, pour se créer nos mots de passe, on utilise toujours un gestionnaire puisqu’ils en génèrent qui sont complètement aléatoires et indéchiffrables. Voici mes suggestions pour vous équiper:

Finalement, j’aimerais vous dire qu’on NE clique JAMAIS sur les liens qui se trouvent dans des courriels ou des messages parce qu’ils pourraient nous amener vers des sites web malveillants…

Le hic, c’est que c’est exactement comme ça qu’on se fait payer par transfert Interac, via un lien envoyé par courriel ou par message texte!

C’est là que tous les conseils exprimés ci-haut nous viennent en aide, parce qu’il n’y a malheureusement pas de formule magique.

Il n’y a que la vigilance qui sera en mesure de protéger efficacement notre compte bancaire contre les arnaques par virement Interac.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.