Techno

Un million de virus

Selon Symantec, le nombre de virus, vers et
logiciels espions, sur des réseaux informatiques dans le monde était de
1 122 311 à la fin de l’année 2007.

De
ce nombre, les deux tiers ont été créés en 2007, rapporte l’éditeur de
logiciels de sécurité et de protection des données Symantec dans son
dernier rapport semestriel sur la sécurité d’Internet.

Selon ce rapport, les pirates abandonnent les attaques massives et
ciblent plutôt les utilisateurs d’ordinateurs individuels via le Web
pour infiltrer les réseaux. Symantec croit que cette tendance vient
probablement du fait que les attaques sur les réseaux d’entreprises ont
plus de chance d’être déjouées. Il est plus difficile de détecter une
activité malveillante sur les ordinateurs des utilisateurs et sur des
sites Web.

Le cheval de Troie (logiciel espion), qui permet de prendre le contrôle
d’une machine connectée au réseau, représente 71 % des cinquante codes
infectieux les plus utilisés au cours du second semestre 2007. Les
pirates comptent sur la confiance que l’utilisateur a envers certains
sites, comme les réseaux sociaux, afin qu’il laisse agir sur son
ordinateur et qu’il ouvre sans méfiance les documents ou applications
qu’il télécharge. La modification cachée de navigateurs et de pages
Internet (phishing), notamment sur des sites financiers serait
également un phénomène en croissance.

Par ailleurs, le pourriel serait en hausse. Il représentait 71 % des
courriels échangés dans le monde au cours du second semestre 2007,
contre 61 % pour la même période un an plus tôt.

Articles récents du même sujet