Techno

Votre gadget est-il vraiment brisé?

Seulement 5 % des produits
électroniques retournés dans les magasins par les acheteurs sont
vraiment brisés, selon une nouvelle étude de la firme Accenture.

68%
des produits électroniques retournés le seraient en fait parce qu’ils
ne satisfont pas les consommateurs, soit parce que ces derniers croient
qu’ils sont brisés (généralement parce qu’ils ne savent pas comment
s’en servir), soit parce qu’ils ne font pas ce à quoi ils s’attendaient.

Dans 27% des cas, c’est plutôt les remords de conscience des
acheteurs compulsifs qui poussent les consommateurs à retourner un
appareil.

Il ne reste donc que 5% des gadgets retournés au magasin qu’ils le sont parce qu’ils ne fonctionnent pas comme ils le devraient.

Selon Accenture, entre 11% et 20% de tous les produits électroniques
achetés sont retournés dans les magasins, ce qui a coûté 13,8 milliards
de $ à l’industrie aux États-Unis seulement l’an dernier.

Ces frais pourraient être diminués grandement selon Accenture si les
compagnies et les vendeurs investissaient plus dans la simplicité
d’utilisation et d’installation des appareils ainsi que dans
l’éducation des acheteurs.

Selon une étude de 2006 par la scientifique hollandaise Elke den
Ouden, citée dans le rapport d’Accenture, le consommateur moyen ne
passe que 20 minutes à essayer d’installer un produit avant
d’abandonner et de le retourner au magasin.

Articles récents du même sujet