Techno

L'IATA adopte le billet électronique

L’Association internationale du transport aérien mettra un terme à la vente de billets papier au profit du billet électronique.

Les
240 transporteurs aériens membres de l’Association internationale du
transport aérien mettrons fin, dimanche 1er juin à la vente de billets
d’avions en papier au profit de la vente de billets électroniques sur
Internet.

Les membres de l’AIATA qui représentent 94% du trafic aérien
mondial, ont pour la plupart déjà mis fin à la vente de billets papier
depuis le mois de février dernier. En Afrique, 87% des transporteurs
aériens ont déjà fait la transition selon l’Agence France Presse.

L’AIATA estime que ses membres économiseront trois milliards de dollars
par année avec cette initiative. Une économie devenue nécessaire avec
la hausse actuelle du carburant.

«À compter du 1er juin, aucun agent de voyage ne sera en mesure
d’émettre un billet en papier», a déclaré une porte-parole de l’AIATA
qui a toutefois précisé que les billets papier émis avant cette date
seront toujours valide.

Les coûts reliés à l’émission de billets papier sont estimés à 10 $
comparativement à 1 $ pour les billets électroniques. Par ailleurs
l’AIATA évalue que cette initiative permettra d’épargner 50 000 arbres
par années, rapporte l’AFP.

Au Canada, seul Air Canada et Cargo jet Airways sont membres de l’Association internationale du transport aérien.

Articles récents du même sujet