Techno

Un rival réplique à Facebook

Studivz, un réseau social allemand, a une
interface similaire à celle de Facebook, et offre pratiquement les
mêmes fonctionnalités. Il n’en fallait pas plus que pour Facebook
poursuive la semaine dernière Verlagsgruppe Georg von Holtzbrinck,
l’éditeur de Studivz, puis qu’on lui réponde.


Selon
Studivz, la poursuite intentée par Facebook pour le non-respect de sa
propriété intellectuelle n’est pas valide, rapporte la BBC.
L’entreprise aurait d’ailleurs entrepris des démarches qui lui
permettront de faire annuler celles entreprises par Facebook.

Pour ce faire, Studivz devra prouver que ces démarches ont été
entreprises par jalousies, et ne sont pas fondées. Alors que Facebook
craint pour son image, puisque «comme pour tout produit contrefait, le
service, les fonctionnalités et la politique de vie privée sans
contrôle rigoureux de Studivz nuit au produit original,» Studivz, quant
à elle, soutient que si Facebook poursuit, c’est parce que
contrairement à Studivz, elle n’a pas réussi à percer le marché
germanique.

«Leur stratégie: si vous ne pouvez les battre, poursuivez-les. […]
Il y a plusieurs réseaux sociaux. Facebook n’est pas le premier, et
certainement pas le dernier,» expliquait à la BBC Marcus Riecke, PDG de
Studivz. Facebook lancera cette semaine une nouvelle interface, plus
aérée et plus intuitive.

Articles récents du même sujet