Techno

Bic sans fil

À l’ère du iPhone, du BlackBerry et autres téléphones intelligents, le
téléphone mobile Bic nous rappelle qu’un téléphone mobile sert aussi à
téléphoner.

Mieux connue au Québec pour ses stylos, ses briquets et ses rasoirs, l’entreprise française Bic
a récemment lancé en France un téléphone mobile aux lignes épurées,
entouré d’une bande orange ou verte qui lui donne l’allure d’un jouet
pour enfant.

Le téléphone de Bic est en fait un téléphone à coût modique répondant
aux besoins des consommateurs qui n’attendent d’un tel appareil qu’une
utilisation des fonctions de bases, soit placer et recevoir des appels
ainsi que des messages textos.

Vendu 49 € (78 $) dans les kiosques à journaux, tabacs, grandes
surfaces, aéroports, etc., le Bic Phone est, une fois déballé, prêt à
l’emploi. Il est donc chargé et offert avec 60 minutes d’appels
gratuits.

Au-delà des 60 minutes gratuites, les utilisateurs du Bic Phone
peuvent renouveler leur crédit de communication en se procurant une
mobicarte du fournisseur de service téléphonique français Orange, qui
commercialise le Bic Phone. À noter que l’appareil de Bic n’est pas
jetable.

Aux États-Unis, l’entreprise Hop-on commercialise un téléphone mobile, le HOP1800,
un téléphone sans écran, simplement muni de touche. Il est vendu 10 $
avec remise de 5 $ lorsque l’appareil est retourné pour être recyclé.

Articles récents du même sujet