Techno

Logiciel malveillant: au tour de Twitter

Le site de micro-blogging Twitter est à son
tour la cible de cybercriminels qui se servent d’un faux profil pour
diffuser un leurre.


Après Facebook la semaine dernière, un nouveau réseau social est la cible de cybercriminels. Le site de micro-blogging Twitter
est l’hôte d’un faux profil qui diffuse un leurre sous forme de note,
menant à une supposée vidéo pornographique de la pop star brésilienne
Kelly Key.

Pour «voir» la vidéo, les internautes doivent d’abord télécharger un
faux lecteur flash qui en fait est un logiciel malveillant de type
Cheval de Troie, rapporte l’entreprise de sécurité informatique
Kaspersky.

La semaine dernière, un courriel, circulant dans les boîtes de
réception des utilisateurs du réseau social Facebook, dissimulait en
fait un logiciel malveillant. Le message, intitulé FBI versus Facebook, donnait accès au présumé article, FBI bypasses Facebook to nail you
qui était en fait l’exécutable d’un logiciel malveillant transformant
l’ordinateur de l’utilisateur en machine zombie, lorsque ce dernier
cliquait sur le lien le menant à «l’article».

Kaspersky a depuis dévoilé les détails
du logiciel malveillant sévissant également sur MySpace. Seuls les
utilisateurs de Microsoft Windows peuvent être infectés par ces
logiciels malveillants qui sont présent sur les trois réseaux sociaux.

Articles récents du même sujet