Techno

Street View: l'Angleterre donne son feu vert

Les voitures de Google, coiffées d’une
caméra, peuvent circuler librement sur le territoire anglais pour
prendre des clichés du réseau routier afin d’alimenter le service
Street View.


Après
avoir soulevé des inquiétudes concernant la vie privée des citoyens,
notamment de la part du groupe Privacy International, Google obtient
finalement le feu vert de l’Information Commissioner’s Office (ICO)
pour déployer son service Street View en Angleterre.

Rappelons que le service de Google, accessible via Google Maps,
permet d’avoir une vue en 360° des rues de grandes villes américaines.
Début juillet, Google ajoutait la France à son service Street View,
choisissant le parcours du Tour de France
comme point de départ. Google avait alors dû se plier aux exigences de
la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) qui
avait demandé au géant de l’Internet de gommer les visages et les
plaques d’immatriculations sur les photos.

En Angleterre, Google devra se plier aux mêmes règles, ce qui
satisfait l’ICO. «Nous sommes satisfaits que Google mette en place des
garanties suffisantes pour éviter tout risque pour la vie privée ou la
sécurité des individus, y compris le gommage des plaques
d’immatriculations des véhicules et des visages», a fait savoir l’ICO.

Le service StreetView, offrant la possibilité de voir le réseau routier anglais, sera accessible d’ici la fin de l’année.

Articles récents du même sujet