Techno

Les portatifs s'envolent avant le décollage

Une nouvelle étude démontre que les
aéroports européens et américains sont des endroits chauds pour les
disparitions d’ordinateurs portatifs.


Chaque
année, en Europe et aux États-Unis, 800 000 ordinateurs portatifs sont
perdus ou déclarés «manquants» dans les différents aéroports européens
et américains. C’est du moins ce que rapporte une nouvelle étude
publiée par le Ponemon Institute de concert avec le fabricant d’ordinateurs Dell.

En Europe, c’est 175 000 ordinateurs portatifs qui disparaissent chaque
année dans les principaux aéroports et environ 4000 par semaine. C’est
l’aéroport d’Heathrow à Londres qui remporte la palme sur ce continent
avec 900 ordinateurs envolés chaque semaine suivi de près par
l’aéroport d’Amsterdam et l’un des aéroports de Paris,
Paris-Charles-de-Gaulle.

Aux États-Unis, l’étude estime à 12 000 le nombre d’ordinateurs
portatifs perdus chaque semaine et c’est à l’aéroport de Los Angeles
suivi de celui de Miami que l’on voit le plus d’ordinateurs portatifs
abandonnés.

Par ailleurs, 42 % des voyageurs d’affaires interrogés disent qu’ils
n’ont pas de sauvegarde de leurs données, tandis que 55 % déclarent ne
pas avoir pris de mesures pour protéger leur ordinateur. De plus, 57 %
des ordinateurs ne sont jamais réclamés n’ayant aucune identification
externe.

Articles récents du même sujet