Techno

Dyson simplifie ses aspirateurs

Photo: Dyson

Le Dyson Cinetic DC78 Turbinehead arrive ce mois-ci au Canada.

Après avoir fabriqué des aspirateurs sans sac pendant plus de 20 ans, le constructeur anglais Dyson révise ce mois-ci sa formule avec un nouvel aspirateur plus simple d’utilisation, qui n’exige plus que son filtre soit nettoyé tous les mois. Une nouveauté encore coûteuse, mais qui sera offerte sur de plus en plus d’appareils au cours des prochaines années.

Le Dyson Cinetic DC78 est né d’un constat tout simple: «les gens ne savent pas que leur machine possède un filtre, et lorsqu’ils le savent, ils ne le changent pas», explique Rob Green, un ingénieur de Dyson récemment de passage à Montréal.

Entre réaliser qu’un problème existe et trouver la solution pour le régler, il y a toutefois de nombreuses étapes. Des étapes qui ont duré six ans, dans ce cas précis.

Deux fois plus long qu’à l’habitude
«Nos appareils prennent en moyenne trois ans à développer, mais celui-ci en a plutôt pris le double», constate l’ingénieur.

Pendant ce temps, les chercheurs de Dyson ont exploré différentes pistes de solution, dont certaines complexes, avec des systèmes électroniques avancés dans l’aspirateur.

«Notre solution est finalement plus simple et très élégante», juge Rob Green. Le nouveau mécanisme de Dyson fait circuler l’air aspiré dans plus d’une cinquantaine de petits cyclones différents, qui permettent aux poussières de plus en plus fines de se déposer dans le fond du bac, sans qu’aucun filtre ni aucun sac ne soient nécessaires dans l’appareil. Pour le vider, il suffit ensuite d’ouvrir le bac et de jeter la saleté dans une poubelle.

«L’autre avantage de cette solution est que l’aspirateur ne perd pas de succion avec le temps», ajoute l’ingénieur.

Bientôt dans d’autres appareils
La technologie Cinetic de Dyson est pour l’instant offerte sur un aspirateur seulement, le DC78, qui se décline en deux modèles: le DC78 Turbinehead, à 699,99$, et le DC78 Turbinehead Animal, avec différents accessoires pour les propriétaires d’animaux domestiques, à 799,99$.

La nouvelle technologie de Dyson est donc pour l’instant réservée aux appareils les plus chers de la compagnie. «C’est tellement une belle technologie qu’il est possible de croire qu’on la verra dans plusieurs autres produits par la suite», prévoit Rob Green.

D’ici là, les propriétaires d’aspirateurs Dyson devront continuer de laver leurs filtres. Ceux qui le font habituellement, bien entendu.

Articles récents du même sujet