Libertés individuelles

Dans une lettre publiée hier, Mme Rioux se choque de voir une femme totalement voilée et s’inquiète du message que cette dame envoie à ses enfants. Mme Rioux a peur que ces enfants perçoivent la femme comme une silhouette sans visage, sans identité…

Ne vous est-il pas passé par l’esprit, Mme Rioux, que cette femme a peut-être choisi de se voiler? Que son mari n’a peut-être rien à voir avec sa décision? Qu’elle n’a peut-être même pas de mari pour «lui enlever son identité»? Pourquoi insister pour faire le lien entre voile et esclavage?

Ce comportement s’inscrit dans le cadre des libertés individuelles garanties dans ce pays. Si cette dame se voile de cette façon, elle envoie plutôt un message à tous ceux qui veulent (espèrent) trouver des munitions pour s’attaquer à des choix personnels. Son message, c’est qu’il existe des femmes qui ont choisi de ne pas se promener les seins nus en public, que la société n’est pas faite seulement d’exhibitionnistes, que montrer sa silhouette ne signifie pas pour autant être libre.

Adil Aomari

Articles récents du même sujet