Art de vivre

Les baby-boomers sont les plus motivés au travail, selon un sondage

Les baby-boomers sont les plus motivés au travail, selon un sondage
Photo: iStock PhotosNeuf baby-boomers sur dix (89 %) affirment être satisfaits de leur emploi.

Quatre travailleurs canadiens sur cinq (83%) se disent heureux au travail. Voici les faits saillants d’une grande enquête Léger pour Hamster sur la perception des travailleurs quant à leur environnement de travail.

L’engagement et la motivation sont au rendez-vous chez la grande majorité des travailleurs canadiens, selon ce récent sondage. Voilà qui devrait réjouir les employeurs. Les trois quarts des répondants (75%) indiquent d’ailleurs que leur emploi leur permet d’atteindre des objectifs personnels.

Divergences générationnelles
Âgés de plus de 55 ans, les baby-boomers seront nombreux à prendre leur retraite au cours des prochaines années. Ils apparaissent toutefois bien plus motivés que les générations plus jeunes. Selon l’étude, ils font preuve d’un très grand engagement (95%) et sont plus motivés (89%) que leurs collègues plus jeunes.

Du côté de la génération X, on se montre plus insatisfait au boulot (19%). Les 35 à 54 ans admettent également manquer de motivation, un résultat que les sondeurs attribuent au fait que ces travailleurs «seraient dans une période de la vie particulièrement chargée». La conciliation est parfois ardue entre travail et vie personnelle.

Pour leur part, les membres de la génération Y rapportent être généralement satisfaits au travail, ce qui n’empêche pas la moitié d’entre eux (58%) d’envisager de changer d’emploi au cours des deux prochaines années. Peut-être à la recherche de meilleurs avantages sociaux? En effet, ils estiment dans une plus forte proportion que les autres groupes que les employeurs devraient offrir des services professionnels tels que des psychologues (51%), des ergothérapeutes (53%), des massothérapeutes (44%) et des nutritionnistes (31%).

L’environnement dans la mire
En matière environnementale, un constat s’impose: les entreprises ont intérêt à miser sur la protection de l’environnement, avec 9 répondants sur 10 qui considèrent cet enjeu comme important.

Les entreprises qui s’engagent à devenir des citoyens corporatifs responsables tout en misant sur des politiques internes attrayantes et de bons avantages sociaux ont ainsi une longueur d’avance pour attirer de nouveaux talents et les garder. Surtout dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre.

«Tous les secteurs d’activité au Canada sont aux prises avec des enjeux importants d’acquisition et de rétention du talent, confirme par communiqué le président et chef de la direction de Novexco inc., propriétaire de Hamster, Denis Mathieu. Les employés sont la ressource la plus importante pour une entreprise, et nous croyons qu’il est primordial pour avoir un avantage compétitif de bien comprendre leurs aspirations et leurs besoins afin de mieux y répondre.»

Méthodologie
Ce sondage a été réalisé sur l’internet du 24 au 30 octobre 2018 auprès de 1 001 travailleurs canadiens de 18 ans et plus. La marge d’erreur est de 3,1%, 19 fois sur 20.