Culture

Carré d'as

Le Salon de la musique indépendante de Montréal (SMIM) bat son plein depuis deux jours déjà. Parmi tous les concerts gratuits qu’il propose, en voici un qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte : la soirée Électro­nique des disques Saboteur au Petit Campus.

Saboteur réunit pour un soir la crème de la crème des acteurs électro, et pas les plus sages… Le surprenant duo électro-glam-rock FEMME impressionnera par son charisme et ses sons sombres et décadents. FEMME, comme son nom ne l’indique pas, c’est Sydney (voix) et Julien (tout le reste!), sensibles, sensuels… et masculins.

DJ Mini prendra le relais avec un set live à l’idée duquel on se frotte déjà les mains. Les amateurs de musiques carrées et de mélodies intimes en auront pour leur argent (surtout que c’est gratuit!). Devenue une référence incontournable à Mont­réal, la DJ s’arrête une soirée au SMIM.

Pour la première fois
En première mondiale, Le Matos livrera un show live et DJ. Du jamais vu pour celui qui a déjà remixé les pièces de plusieurs artistes d’ici (Omnikrom, Numéro# et bientôt CÅ“ur de Pirate, peut on lire sur son my-space). On a hâte de voir l’homme à l’Å“uvre.

Puis, Léo Cruz clôturera cette suite logique et de haute qualité. Léo Cruz, c’est un DJ, mais c’est aussi l’homme derrière Saboteur Records. Il EST la scène électronique à Montréal. Ses beats lourds et agressifs enveloppent les corps et  font tourner la tête.

Voilà quatre bonnes raisons d’assister à ce rassemblement inédit, la cinquième étant la gratuité. À l’heure où les coupes dans la culture font rage, le SMIM est essentiel pour manifester l’effervescence de la musique au Québec. Du 11 au 21 septembre.

Samedi 13 septembre, 21 h
Petit Campus
57, rue Prince-Arthur Est
Gratuit
www.smim.ca

Autres suggestions de sorties:

Vendredi 12 septembre

Le rythme dans la peau
Ce soir, Le Divan Orange présente l’octette Afrodizz. Existant depuis 2002 et clairement inspiré par le maître et créateur du genre afrobeat Fela Kuti, Afrodizz a su actualiser les sonorités funk pour les faire correspondre au son d’aujourd’hui. Avec deux albums (KIF KIF, sur DoRight, et FROOTS, sur C4) ainsi qu’une tournée européenne à son actif, la formation afrofunk – instiguée par Gabriel Aldama (guitare) et appuyée par des musiciens chevronnés (Jean-Phi Goncalves,
François Plante…) – s’est rapidement affirmée comme l’une des meilleures du genre. On se laisse envoûter par le timbre de la voix de Vance Payne et on se sent noir juste pour un soir…

Vendredi 12 septembre, 22 h
Divan Orange, 4234, boulevard Saint-Laurent, 10 $   

Mercredi 17 septembre

Entre hip-hop et reggae
Mercredi prochain, le Divan Orange propose une soirée très chaude raggamuffin & dub.
Le raggamuffin sera assuré par Mad’moizelle Giraf, qui en profitera pour lancer son premier album. Un mélange de sons hip-hop et reggae, cependant loin des «jah» et des «bling». Un premier EP nous avait mis l’eau à la bouche en 2007, on attend donc avec impatience le nouveau matériel. Pour le dub, c’est le collectif à géométrie variable Bass ma Boom System qui s’en chargera. Une belle soirée sous le signe de l’ouverture d’esprit et de la tolérance. C’est gratuit, merci au SMIM.

Mercredi 17 septembre, 21 h
Divan Orange, 4234, boulevard Saint-Laurent, gratuit

Articles récents du même sujet