Arts et spectacles

Bran Van 3000 donnera un Show de ruelle

Show de ruelle de Bran Van 3000. Photo: Gracieuseté SDC Hochelaga-Maisonneuve

Les Shows de ruelle d’Hochelaga-Maisonneuve sont de retour! Et c’est le mythique groupe Bran Van 3000 qui redonnera vie à l’événement musical bien-aimé des Montréalais.e.s, en pause forcée ces deux dernières années, le 25 août, à 18 h 30. Il s’agira du seul et unique Show de ruelle cet été. 

L’équipe d’Hochelaga frappe un grand coup avec Bran Van, qui semble Everywhere cette année, puisque le collectif célèbre le 25e anniversaire de son album phare Glee, sorti en avril 1997 chez Audiogram. Il avait notamment fait revivre les chansons de son album rose illustrant un cerf et un lapin au Festival international de jazz de Montréal en juillet dernier. La formation se produira en outre sous les arbres de La Grosse Lanterne, à Béthanie, le 20 août. 

Au moment où nous écrivions ces lignes, plus de 4000 personnes avaient indiqué sur Facebook vouloir participer à ce qui sera sans conteste un énorme party dans la ruelle Gaboury, sur la page Facebook de l’événement.  Et ne vous attendez pas à un format réduit : le band entier y sera, mené par son célèbre Bran Man James Di Salvio. Un rendez-vous d’envergure en perspective! 

La présence des auteur.e.s de Drinking in L.A. s’accompagne d’enjeux techniques qui dépassent ce à quoi est habituée l’équipe de la SDC Hochelaga-Maisonneuve, avoue au téléphone à Métro son directeur général, Patrick Legault, créateur des Shows de ruelle, « son bébé ». Si le soleil est de la partie, celui qui caressait le rêve de recevoir Bran Van 3000 garantit que le concert, le 21e de l’histoire de son petit festival, se déroulera néanmoins à merveille. 

Les adeptes de ces spectacles intimistes à la programmation surprenante depuis ses débuts, en 2016 (Tire le coyote les avait inaugurés), peuvent se réjouir : les Shows de ruelle reviendront l’année prochaine!   

Peut-être aurons-nous l’occasion de voir défiler des artistes qui avaient été programmés en 2020, dont Les Trois Accords et les Denis Drolet. Annuler ces spectacles lui avait brisé le cœur, se souvient Patrick Legault : « C’est un maudit beau setup qui était tombé à l’eau. » 

 
Ruelle Gaboury, rue Sainte-Catherine Est 

Besoin d’idées d’activités? Inscrivez-vous à notre infolettre Week-end!

Articles récents du même sujet