Manger et boire local

Courir et rester jeune

Ceux qui s’adonnent régulièrement au jogging tout au long de leur vie auraient moins d’incapacités physiques de toutes sortes et réduiraient significativement leur risque de mourir prématurément, comparativement à des personnes sédentaires.

C’est ce que concluent des chercheurs de la Faculté de médecine de l’Université de Stanford, en Californie, après avoir suivi pendant 20 ans près de 440 personnes âgées de 50 ans et plus.

Rajeunir de 16 ans!
Les résultats de l’étude indiquent que, tout au long de la période de suivi, les sujets actifs souffraient nettement moins d’incapacités physiques que ceux du groupe témoin. Les auteurs rapportent que, chez les coureurs assidus, l’apparition de symptômes d’incapacité physique légère à modérée survenait 16 ans plus tard que chez ceux dont le mode de vie était plus sédentaire.

Par ailleurs, les adeptes de la course affichaient deux fois moins de risque de mourir prématurément : 19 ans après le début de l’étude, 15 % d’entre eux étaient décédés, comparativement à 34 % chez les sédentaires.

www.passeportsante.net

Articles récents du même sujet