IDS-Verdun

L’équipe de Projet Montréal complète à Verdun

Photo: Patrick Sicotte | TC Media

Ils étaient neuf candidats à se présenter aux élections de Projet Montréal pour l’arrondissement de Verdun. Des sept postes disponibles, c’est seulement dans le district Champlain–Île-des-Sœurs qu’il a fallu départager des gagnants lors de la soirée d’investiture, le 26 août, à laquelle une centaine de membres du parti ont assisté. À la suite des présentations, un vote a permis de déterminer ceux qui opposeront, le 5 novembre, l’ Équipe Denis Coderre.

Nathalie Pedro a été choisie pour briguer le poste de conseiller de ville dans le district Champlain–Île-des-Sœurs.

Passionnée d’urbanisme et de transports, elle est une entrepreneure spécialisée en communications et collabore avec la Ville de Montréal dans le cadre de ses travaux d’infrastructures. Sa volonté d’accompagner les aînés et les jeunes des quartiers défavorisés l’a amenée à s’impliquer dans des organismes communautaires qui leur sont consacrés.

«J’ai été très touchée et motivée par les gens qui sont venus en grand nombre, a soutenu Mme Pedro. J’ai hâte de commencer la prochaine campagne.»

Pour le poste de conseiller d’arrondissement, les candidatures de Gabriel Bégin et de Jean-Pierre Boivin ont été retenues, contrairement à celle de Michel Lambert.

«C’est un stress qui vient de partir. Je suis très ému de la confiance que l’on m’a accordée. L’équipe Parenteau n’a qu’à bien se tenir, car on arrive», a lancé M. Bégin.

Il est détenteur d’un Baccalauréat en urbanisme ainsi que d’une Maîtrise en génie et gestion urbaine. Son projet de fin d’études portait sur le développement du métro, dont un prolongement proposé de la ligne verte vers LaSalle et Lachine. Depuis 2013, Gabriel Bégin est chargé de projets au Service du développement économique de la Ville de Montréal.

«Je suis soulagé, car ça a été beaucoup de travail, a souligné M. Boivin. Je trouve que l’investiture est plus hasardeuse que l’élection générale, car ici, c’est un petit ratio de votants. L’élection générale, je n’ai aucun problème, je vais la gagner.»

Originaire de la terre ferme, l’Insulaire est enseignant au Cégep André-Laurendeau. Il est aussi impliqué auprès de différents organismes destinés aux jeunes et aux aînés. Ses actions devraient se centrer sur la qualité de vie des résidents, en termes d’environnement, de bruit et de propreté.

Candidats par acclamation
Faute de concurrence, les autres candidats retenus étaient déjà connus.

Conseiller de ville du district Desmarchais – Crawford depuis 2013, Sterling Downey est le porte-parole de Projet Montréal pour les questions en matière d’itinérance et de gestion animalière. Il est membre de la Commission sur le développement social et la diversité montréalaise à l’hôtel de ville. Il a fondé le plus ancien festival d’art urbain en Amérique du Nord, Under Pressure.

Luc Gagnon, qui termine un premier mandat en tant que conseiller d’arrondissement aussi dans le district Desmarchais – Crawford, cherchera à garder ses fonctions. Il est porte-parole de Projet Montréal pour tout ce qui a trait aux communautés culturelles et membre de la Commission sur l’examen des contrats à l’hôtel de ville.

L’actuelle conseillère du district, Marie-Andrée Mauger, essayera de conserver sa place décrochée en 2013. À l’hôtel de ville, elle est membre de la Commission de l’inspecteur générale depuis deux ans. Elle a créé l’Escouade verte de Verdun avec l’appui de citoyens en 2016.

Quant au poste de maire d’arrondissement, la candidate désignée Michèle Chappaz tentera de déloger le maire sortant, Jean-François Parenteau.

La campagne électorale débutera officiellement le 22 septembre et se poursuivra jusqu’au jour du scrutin, le 5 novembre.

Articles récents du même sujet