Le Plateau-Mont-Royal

Les ruelles vertes du Plateau: un atout pour le voisinage

La ruelle verte du secteur Henri-Julien/Drolet. Photo: Dominic Gildener/Métro Média

Le Plateau–Mont-Royal regorge de ruelles vertes. Ces espaces publics représentent de réelles oasis pour les riverains des différents quartiers. L’arrondissement figure parmi ceux en comptant le plus grand nombre à Montréal. L’ajout de dix nouvelles ruelles vertes est prévu dans le secteur cet été.

Au total, la Ville comptait 454 ruelles vertes, en date du mois d’août 2020. Rosemont–La-Petite-Patrie est l’arrondissement en possédant le nombre le plus important avec 136. Le Plateau se classe au deuxième rang du classement avec 86 ruelles vertes réparties à travers son territoire.

Les citoyens ayant la chance de trouver un tel aménagement dans leur cour arrière y trouvent plusieurs utilités. D’une part, il s’agit d’un endroit parfait pour socialiser et apprendre à mieux connaître ses voisins. Les gens y mettent souvent des tables, des chaises et des guirlandes. Ils peuvent ainsi utiliser l’espace pour y partager un repas ou prendre un apéro.

De plus, il s’agit d’une façon de renaturaliser un peu la ville puisque chaque bout d’asphalte enlevé est remplacé par des fleurs, des arbres, des plantes, des fines herbes, etc., explique le blogueur montréalais Gilles Beaudry.

Entre juin 2019 et août 2020, ce dernier a parcouru plus de 200 km et pris plus de 3600 photos afin de visiter toutes les ruelles vertes de Montréal. Il a ensuite créé un top 20 incluant les plus belles ruelles vertes à ses yeux.

Selon lui, les familles apprécient aussi énormément ces aménagements puisqu’ils représentent un endroit plus sécuritaire que la rue pour les enfants.

«Les familles peuvent y laisser traîner des jouets ou organiser des activités avec les petits sans avoir peur qu’ils se fassent frapper par une auto», souligne-t-il.

Certaines personnes utilisent ces ruelles pour exprimer leur créativité. Dans plusieurs cas, on peut y retrouver des toiles, des sculptures, des poèmes ou encore des murales.

Une initiative des citoyens

Chaque ruelle verte est avant tout une initiative des citoyens. Ces derniers doivent remplir une demande et la soumettre à la Ville pour en aménager une. Une fois approuvé, le projet est financé par l’administration. Ensuite, la ruelle en question est aménagée et entretenue par les riverains habitant près de celle-ci.

Les résidents du Plateau-Mont-Royal souhaitant déposer un projet peuvent le faire en ligne.

Coups de cœur

En consultant le palmarès présent sur le blogue de M. Beaudry, on peut s’apercevoir que plusieurs des ruelles vertes incluses dans son top 20 sont situées dans Le Plateau.

«Parmi les plus belles ruelles vertes de Montréal, celles du Plateau–Mont-Royal se taillent une place importante. Certaines, fleuries et verdoyantes à souhait, se démarquent par leur aspect bucolique», soutient le blogueur.

«D’autres, remplies d’œuvres d’art de toutes sortes, de tableaux, de murales, de poésie, impressionnent par la créativité qu’on y trouve.»

À titre d’exemple, la ruelle champêtre Henri-Julien/Drolet et celle située sur la rue Demers sont régulièrement citées dans les médias depuis des années, comme des exemples de ruelles vertes incroyablement réussies.

Métro a visité deux des ruelles vertes figurant parmi les 20 coups de cœur de M. Beaudry, dont celle mentionnée dans le paragraphe précédent et celle entre l’avenue de l’Hôtel-de-Ville et l’avenue Laval. Outre les nombreuses plantes, arbres et fleurs, le journaliste y a aperçu de très belles murales, des jeux pour enfants et des paniers de basketball.

La ruelle verte délimitée par Hôtel-de-Ville et Laval.

Dix nouvelles ruelles vertes

L’arrondissement a récemment annoncé l’aménagement de dix nouvelles ruelles vertes au courant de l’année 2021. Un investissement de 700 000$, incluant l’octroi d’un contrat de 500 000$ à la firme Arthier, a été autorisée afin de rendre possible la réalisation de ces projets.

Parmi les quadrilatères qui seront transformées figurent ceux de Mont-Royal E./Marie-Anne E./Mentana/Saint-André,  de Saint-Joseph E./Gilford/Bordeaux/Chabot, de Gilford/Mont-Royal E./Parthenais/Messier et finalement de Mont-Royal E./Marie-Anne E./des Érables/Parthenais. La réalisation de cette dernière est prévue au printemps 2022.

Articles récents du même sujet