Soutenez

Un danseur du Plateau au Festival des Arts de Saint-Sauveur

Le danseur Raphaël Bouchard. Photo: Dominic Gildener/Métro Média

Danseur avec les Grands Ballets Canadiens, Raphaël Bouchard se produira sur scène lors de la 30e édition du Festival des Arts de Saint-Sauveur (FASS). L’artiste du Plateau-Mont-Royal sera aux côtés de Maude Sabourin lors de la soirée d’ouverture, le 29 juillet.

Pendant son enfance et son adolescence, Raphaël ne s’intéresse pas particulièrement à la danse. Il est plutôt investi dans le sport. Il fait de la gymnastique pendant environ sept ans en plus de s’entraîner intensivement en plongeon. Il développe sa passion pour la danse à l’âge de 16 ans.

« C’était vraiment bizarre. C’est arrivé par hasard », raconte M. Bouchard.

Lorsqu’il fréquente le Collège Charles-Moyne, il doit choisir entre la danse ou la musique. Il choisit la deuxième, mais déteste jouer l’instrument qu’on lui remet. Le jeune abandonne ensuite rapidement ce domaine pour suivre des cours de danse. Il pratique cet art pendant environ deux à trois heures par semaine.

Raphaël auditionne ensuite pour un rôle d’extra dans Casse-Noisette avec les Grands Ballets Canadiens. Il l’obtient. À 16 ans, il est accepté à l’École supérieure de ballet du Québec. L’artiste met à ce moment le sport de côté afin de se dévouer complètement à la danse.

« Je plongeais encore cinq fois par semaine avant mon audition. Je m’étais dit que j’allais prendre une pause pendant un mois pour ensuite reprendre les entraînements. Finalement, je n’ai jamais repris l’entraînement », explique-t-il.

La gymnastique et le plongeon ont fait de lui un meilleur danseur, selon lui. Il a pu facilement transférer ses capacités en matière de coordination et d’esthétique d’un domaine à l’autre.

« C’est très similaire. Aujourd’hui, j’enseigne même le ballet à une équipe en plongeon », mentionne-t-il.

International

En 2005, la carrière de Raphaël prend réellement son envol. Il part vivre à l’étranger en intégrant les Ballets de Monte-Carlo. Il y reste pendant huit ans.

« J’ai été soliste là-bas. J’ai gravi les échelons. Les choses se sont très bien passées », souligne-t-il

En 2013, il rejoint le Pacific Northwest Ballet pour enfin revenir au Québec en 2015 au sein de Grands Ballets Canadiens.

30e édition

Le danseur partagera la scène avec sa complice de longue date, Maude Sabourin, le 29 juillet prochain pour la soirée d’ouverture du FASS. Les deux amis dansent ensemble depuis plus de 20 ans.

M. Bouchard se produira donc au festival pour la troisième fois de sa carrière. Le 8 août, les deux collègues danseront avec Les Grands Ballets Canadiens. Leur prestation viendra clôturer le programme de 2021.

La programmation du 30e FASS met à l’honneur les arts vivants en plus de laisser une place au cinéma.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.