Rosemont
18:12 16 juin 2020 | mise à jour le: 16 juin 2020 à 18:12 temps de lecture: 3 minutes

Le Cinéma Beaubien annonce sa réouverture

Le Cinéma Beaubien annonce sa réouverture

Après plus de trois mois sans accueillir un seul spectateur, le Cinéma Beaubien a annoncé aujourd’hui sa réouverture qui aura lieu le 3 juillet.

Après avoir reçu le «feu vert» de la Santé publique, la ministre de la Culture Nathalie Roy a fait savoir que les salles de spectacle pourraient rouvrir à partir du 22 juin. Heureux de cette nouvelle, le directeur Mario Fortin, annonçait aujourd’hui que le Cinéma Beaubien serait ouvert dès le 3 juillet, de même que le Cinéma du Parc et le Cinéma du Musée.

S’adapter à une nouvelle normalité

Afin d’accueillir de nouveau son public, le cinéma devra respecter les normes et les directives dictées par la Santé publique et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

«On va tout faire pour s’assurer que les clients et les employés respectent les règles, mais on veut que l’expérience reste agréable et positive pour les spectateurs», souligne M. Fortin.

Comme dans la plupart des commerces, le port du masque sera recommandé et le lavage des mains obligatoire. Se préparant à la réouverture depuis plusieurs semaines déjà, le Beaubien a mené auprès de ses clients pour s’adapter à leur besoin. Les employés ont aussi fait plusieurs simulations pour aménager notamment les files d’attente.

Quels films à l’affiches?

D’un point de vue logistique, le cinéma serait prêt à rouvrir dès maintenant, affirme M. Fortin, mais la programmation n’est pas encore planifiée. La date du 3 juillet a ainsi été décidée avec les distributeurs pour coordonner au mieux la diffusion.

«On a une liste qui est un peu longue et qui reste à confirmer. On va avoir des reprises de films qui ont été très peu à l’affiche avant le confinement et des films qui sont sortis sur d’autres plateformes en ligne depuis mars. Et ensuite, il y aura bien sûr des nouveautés», précise M. Fortin sans dévoiler les films en question.

Peu de films ont d’ailleurs annoncé leur sortie pour l’instant. Le thriller Suspect numéro un qui sortira le 10 juillet sera le premier film québécois à être diffusé en salle. D’autres sorties devraient être annoncées dans les prochains jours.

Le cinéma et son public

Avec un nombre réduit de films diffusés chaque semaine en raison des contraintes logistiques, rien ne garantit que le public sera effectivement au rendez-vous.

Pour garder le contact avec son public, le Cinéma Beaubien a été très actif sur les réseaux sociaux. Entrevues d’acteurs, d’actrices et de cinéastes, concours, diffusion de films en ligne, les cinéphiles ont été servis.

De plus, la limite de 50 spectateurs par salle pourrait ne pas durer très longtemps. La ministre Nathalie Roy précisait ce matin sur son compte Twitter qu’elle pourrait s’élargir «à 250 dès le 15 juillet si la Santé publique l’autorise».

«On a reçu beaucoup de messages de soutien et d’encouragements, mais on ne sait pas comment ça va se concrétiser dans nos salles», conclut M. Fortin.

Articles similaires