Saint-Laurent

Vaccination sur le terrain

Clinique de vaccination mobile au parc Painter. Photo: Gracieuseté – CIUSSS du Nord-de-l’Île

Les autorités sanitaires souhaitent augmenter le rythme d’inoculation contre la COVID-19 dans les secteurs ciblés de Saint-Laurent. Le CIUSSS du Nord-de-l’Île de Montréal (CIUSSS NIM) aura un plus grand recours à la vaccination mobile pour la suite de la campagne d’immunisation.

Au niveau des milieux scolaires, les établissements des quartiers Norgate et Chameran seront priorisés. Le centre intégré y maintient une vigie constante, avance la coordinatrice à la vaccination mobile, Annie Ouellette. « Les taux augmentent, mais on aimerait y donner un tour de roue supplémentaire », ajoute-t-elle.

Aucune éclosion n’est envisagée dans ces endroits. Du 7 au 20 septembre, parmi les 3409 nouveaux cas de COVID-19 à Montréal, Saint-Laurent en a vu 218.

La vaccination mobile a permis d’accroître rapidement la couverture dans l’arrondissement. Professeur de virologie à l’UQAM, Benoit Barbeau qualifie la croissance durant le dernier mois de « saut de géant ».

84,6 %

Proportion des Laurentiens de 12 ans et plus ayant reçu au moins une dose du vaccin contre la covid-19

Investir les communautés

À la mi-août, c’était 67 % de la population totale de Saint-Laurent qui avait reçu une première dose du vaccin et 57 % qui en ont eu la seconde.

Les taux étaient en bas de la moyenne montréalaise et devaient augmenter, bien qu’ils n’aient pas été critiques, décrit M. Barbeau.

Selon les derniers chiffres datant du 19 septembre, la proportion de personnes ayant obtenu une dose a monté à 72 %. Les personnes pleinement inoculées composent désormais 66 % de la population laurentienne.

Au moment de l’écriture, 81 % des Montréalais ont eu une injection, et 75 % sont entièrement vaccinés.

L’ancien résident de Bois-Franc estime que la hausse est attribuable à la multiplication des cliniques mobiles, ainsi que l’instauration de la preuve vaccinale.

78 %

Proportion des Laurentiens de 12 ans et plus pleinement vaccinée contre la covid-19

Dans les prochains jours, le CIUSSS NIM planifie une tournée vaccinale dans une série d’établissements, dont l’école Maïmonide, JMC et Alex Manoogian.

Le centre déploiera aussi des cliniques au parc Painter et au parc Roman Zytynsky. Le collège aéronautique, le complexe Côte-Vertu, ainsi que l’école de formation professionnelle Léonard de Vinci, accueilleront des sites.

Le CIUSSS NIM se prépare à l’éventualité d’une ouverture de la vaccination pour la tranche des 5 à 11 ans. Selon M. Barbeau, cela devrait débuter avant la fin de l’année.

Articles récents du même sujet