Saint-Léonard

Des jeunes de Saint-Léonard se mobilisent pour venir en aide aux itinérants

La dizaine de jeunes présents lors de l’activité ont concocté des pâtes au pesto accompagnées de quesadillas au poulet et au fromage pour les itinérants. Photo: Josie Desmarais / Métro

Une dizaine de jeunes de Saint-Léonard ont décidé de donner un coup de main aux intervenants de l’organisme PACT de rue pour la préparation de repas destinés aux itinérants du quartier.

Les adolescents de la Maison des jeunes (MDJ) de Saint-Léonard et les travailleurs de rue s’étaient donné rendez-vous le 28 février au pavillon du parc Wilfrid-Bastien. Une première pour cette initiative proposée par les jeunes eux-mêmes.

«L’idée est venue car nous organisons régulièrement des soupers-discussions dans les locaux de la MDJ. Nous avons constaté qu’il nous restait souvent de la nourriture à la fin. Les jeunes ont donc proposé de la distribuer aux itinérants», explique Alyssia Newton-Morris, animatrice de la MDJ.

Ça fait vraiment chaud au cœur de voir que les jeunes veulent être impliqués et faire du bien dans leur communauté.

Alyssia Newton-Morris, animatrice à la Maison des jeunes de Saint-Léonard.

De fil en aiguille, Alyssia a proposé aux jeunes d’aller plus loin en organisant de la préparation de repas. Une idée accueillie avec enthousiasme par ceux-ci.

«Quand je leur en ai parlé, ils ont tout de suite aimé l’idée et ont voulu embarquer.»

(Crédit Photo: Josie Desmarais)

Sensibiliser les jeunes

Les intervenants de l’organisme PACT de rue ont accueilli à bras ouverts cette aide de la part des jeunes léonardois, et en ont profité pour les sensibiliser au sujet de l’itinérance.

«Un atelier de discussion a eu lieu en parallèle de la préparation des repas. Le but était de sensibiliser les jeunes à cet enjeu et de déstigmatiser le phénomène de l’itinérance cachée à Saint-Léonard», précise Mme Newton-Morris.

Ça fait du bien de faire une bonne action. Tout le monde était content d’être là, ça s’est bien passé.

Christophe, 16 ans.

S’il s’agissait d’un premier essai, l’opération pourrait bien être renouvelée de façon mensuelle étant donné le franc succès qu’elle a récolté.

«Nous essayons de voir si on va pouvoir refaire ça régulièrement. C’est certain que les jeunes aimeraient pouvoir revenir.»

(Crédit Photo: Josie Desmarais, Métro Média)

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez chaque semaine, un résumé de l’actualité de Saint-Laurent.

Articles récents du même sujet