Soutenez

Méfiez-vous de cette arnaque téléphonique bilingue à l’allure véridique

Méfiez-vous, alors que plusieurs personnes ont signalé une tentative de fraude téléphonique aux allures plus vraies que nature où les fraudeurs s’adressent à nous en français en se faisant passer pour le Centre antifraude Visa/Mastercard.

Il n’est pas rare que l’on reçoive des appels d’hameçonnage en provenance de personnes malintentionnées. En fait, certains mentionnent en recevoir plus d’une dizaine par jour selon la période de l’année.

Outre le fait que ça soit particulièrement énervant, plusieurs de ces tentatives sont tellement mal faites et farfelues qu’elles sont risibles: impossible de tomber dans le panneau.

On le sait bien, les arnaqueurs ont plus d’un tour dans leur sac. Résultat, un nouveau type d’appel sévit et malheureusement, il est particulièrement crédible alors qu’on nous informe que des transactions douteuses ont été faites sur notre carte de crédit.

Une voix préenregistrée nous offre deux choix, confirmer ou infirmer que nous avons bel et bien fait ces achats. Au moment de parler à un préposé, surprise: celui-ci s’adresse à nous en anglais et en français. De quoi semer le douter dans plus d’un esprit…

comment éviter et reconnaître arnaques téléphoniques

Certaines arnaques téléphoniques semblent plus réelles que d’autres et peuvent occasionner de nombreux problèmes.

Comment reconnaître un appel frauduleux de la sorte

Pour l’avoir vécu, une chose est sûre: si votre institution bancaire soupçonne que votre carte de crédit a été volée ou fraudée, elle sera automatiquement bloquée.

De plus, ce n’est pas le Centre antifraude de Visa/Mastercard qui s’occupe de nous appeler pour nous signaler une anomalie, c’est plutôt la caisse ou la banque avec laquelle on fait affaire.

Non seulement ça, mais elles ne demandent jamais des informations comme notre numéro de carte de crédit, et ont chacune des manières bien précises de s’identifier pour que l’on sache qu’il s’agit bel et bien d’un employé certifié.

Par exemple, l’usage de messages textes de confirmation est très courant: au bout du fil avec un préposé, celui-ci nous envoie un code par message au numéro enregistré à notre dossier, et c’est seulement une fois que l’on confirme celui-ci que la conversation peut avoir lieu.

Le numéro depuis lequel on se fait appeler peut être un bon indice, mais encore là, mieux vaut se montrer prudent. Effectivement, il existe des sites et applications qui permettent de changer le numéro affiché lorsqu’on fait un appel téléphonique, un outil de rêve pour les fraudeurs.

Le plus prudent, en cas de doute, c’est qu’on appelle nous-mêmes notre institution financière pour leur demander directement si des transactions inhabituelles ont été effectuées.

De toute façon, au Canada, la législation fait en sorte qu’on peut facilement signaler des fraudes de crédit et éviter de payer les sommes faramineuses qui auraient été dépensées.

Cependant, si ça ne nous coûte rien en temps, ça prend certainement beaucoup de temps au téléphone pour régler tout ça et ça peut même avoir des répercussions sur notre dossier de crédit.

Bref, l’idéal, c’est de savoir reconnaître les tentatives d’hameçonnage et de fraude avant qu’elles n’aient lieu pour éviter toutes les répercussions négatives qu’elles peuvent entraîner.

Pour vous aider, j’ai d’ailleurs moi-même une conférence appelée Fraude web : À un clic de la catastrophe que vous pouvez réserver et organiser, ainsi qu’une foule de capsules-conseils toutes plus pratiques les unes que les autres.

Fraude téléphonique, la GRC et la SQ utilisées pour l’hameçonnage

Appel frauduleux en provenance d’un numéro avec notre indicatif régional, quoi faire?

Votre colis est retenu aux douanes et la GRC vous appelle? On vous explique ce qu’il en est

En savoir plus sur ma conférence Fraude web : À un clic de la catastrophe

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.