National
12:31 30 avril 2021 | mise à jour le: 30 avril 2021 à 20:33 temps de lecture: 3 minutes

Mesures sanitaires: Justin Trudeau déplore la manifestation prévue au Stade olympique

Mesures sanitaires: Justin Trudeau déplore la manifestation prévue au Stade olympique
Photo: David Kawai/Collaboration spécialeLe premier ministre du Canada, Justin Trudeau

Le premier ministre Justin Trudeau se désole de voir qu’une série de manifestations contre les mesures sanitaires se prépare au Québec samedi, notamment au Stade olympique de Montréal. Il demande à la population de respecter les mesures mises en place.

Comme nous le rapportions mardi, une des manifestations aura lieu devant le Stade olympique, plus grand centre de vaccination et de dépistage de Montréal. L’événement est organisé entre autres par Samuel Grenier, un comptable connu pour son opposition aux mesures sanitaires. Sur sa page Facebook, il partage des commentaires complotistes. Notamment sur l’idée que les médias sont payés par le gouvernement pour transmettre des mensonges sur la COVID-19.

«Tous les québécois sont invités à une grande marche pour manifester leur désaccord face aux mesures sanitaires au Québec», lit-on sur la page de l’événement. Celle-ci a attiré plus de 12 000 adhérents sur Facebook.

Contre-productif, dit Trudeau

En point de presse vendredi, le premier ministre Justin Trudeau a dit qu’il est «désolant» de voir de telles manifestations contre les mesures sanitaires.

«Tout ce que ça fera, c’est prolonger les mesures que l’on subit en ce moment. Je demande à tout le monde de faire attention, de réduire vos contacts. C’est comme ça qu’on va passer à travers», a-t-il dit.

Le Canada connaît actuellement une troisième vague de la pandémie, qui frappe particulièrement fort en Alberta et en Ontario. Le Québec semble mieux résister, alors que les hospitalisations pour la COVID-19 continuent de baisser.

Nouvelle phase de la campagne de vaccination

M. Trudeau a aussi souligné vendredi que le Canada entre dans une nouvelle phase de la campagne de vaccination. À elle seule, la compagnie Pfizer fournira deux millions de doses par semaine au Canada. À cela s’ajoutent des doses du vaccin de Moderna.

Quand au vaccin de Johnson & Johnson, une première livraison à été reçue. Toutefois, Santé Canada a annoncé vendredi soir que le gouvernement mettait sur pause la distributionmettait sur pause la distribution. Ce vaccin est source de nombreux espoirs puisqu’il ne nécessite qu’une seule dose et est plus simple à manipuler que celui de Pfizer.

Au Québec, le gouvernement s’attend à recevoir plus de 2,5 millions de doses des différents vaccins d’ici la fin du mois de mai.

Au même moment à Montréal doit se tenir une manifestation pour la Journée des travailleurs.


*Une version précédente de ce texte indiquait qu’une première dose du vaccin Johnson & Johnson avait été administrée. Cette information était inexacte.

Articles similaires