12:05 26 janvier 2021 | mise à jour le: 26 janvier 2021 à 16:54 Temps de lecture: 4 minutes

Cosmétiques véganes, bio, naturels… Comment s’y retrouver?

Cosmétiques véganes, bio, naturels… Comment s’y retrouver?
Photo: Serhii Bobyk/123RF

Venu d’Angleterre, le défi « Veganuary » a convié les gens à bannir les produits d’origine animale de leur alimentation pendant le mois de janvier. Mais, plus largement, il s’agit d’adopter un mode de vie végétalien, qui concerne autant l’assiette que la salle de bain. Ce défi annuel peut donc être l’occasion de découvrir les cosmétiques véganes.

Qu’est-ce qu’un cosmétique végane?

Naturels, véganes, bio, cruelty-free… Comment ne pas se perdre dans la jungle des cosmétiques en 2021 avec tous ces noms? Et ça, c’est sans compter les nombreux labels créés pour nous aider à trouver les bons produits en fonction de nos engagements. Il est donc essentiel de savoir qu’un cosmétique végane est avant tout un produit de beauté qui ne contient aucun ingrédient d’origine animale; l’objectif étant de mettre un terme à la souffrance animale. Par conséquent, les cosmétiques véganes n’ont pas non plus été testés sur les animaux.

Il arrive souvent que les consommateurs confondent cosmétiques véganes et cruelty-free; ce qui n’est absolument pas la même chose. Une crème hydratante cruelty-free est un produit qui n’a été testé sur aucun animal. Mais cela ne signifie pas qu’il ne contient aucun ingrédient d’origine animale. En revanche, les cosmétiques véganes garantissent les deux. Une chose à savoir avant de faire son choix parmi les nombreux produits de beauté que l’on trouve actuellement sur le marché.

Renoncer à de nombreux ingrédients

Tout comme pour l’alimentation, opter pour une routine beauté 100% végane signifie renoncer à une longue liste d’ingrédients, dont certains auxquels on ne pense pas forcément. Sans surprise, les graisses animales, que l’on peut notamment retrouver dans certaines crèmes nourrissantes, sont tout sauf véganes; sans doute l’ingrédient le plus facile à identifier sur les étiquettes à rallonge de nos cosmétiques préférés.

Mais elles ne sont pas les seules… Vous avez forcément déjà lu le mot « glycérine » sur les emballages de crèmes pour le visage et le corps, de savons, et même de certains produits capillaires; un terme qui garantit généralement élasticité, souplesse, et hydratation. Si vous souhaitez vous diriger vers un mode de vie végane, il faut opter pour de la glycérine végétale et éviter tous les produits où sa provenance n’est pas spécifiée. C’est également le cas du collagène, très présent dans l’industrie de la beauté.

Parmi les autres ingrédients d’origine animale présents dans les cosmétiques, figurent les huiles de poissons, facilement identifiables, mais également le carmin, un pigment obtenu à partir d’un colorant extrait de la cochenille que l’on retrouve notamment dans certains rouges à lèvres. Sans oublier les pinceaux à maquillage en poils d’animaux (naturels).

Reste les produits issus de la ruche, qui ont longtemps fait débat. Si certains affirment que les abeilles ne souffrent pas physiquement lorsqu’elles produisent leur miel, d’autres rappellent que c’est malgré tout leur nuire que de recueillir leur production. Au final, le miel n’est pas considéré comme végane. S’il s’agit d’un ingrédient naturel aux multiples vertus, il ne peut donc pas être utilisé pour développer des cosmétiques respectueux des animaux.

Quels labels pour y voir plus clair?

Il n’est pas forcément évident de connaître et d’identifier l’ensemble des ingrédients présents dans les cosmétiques, et d’en déduire a fortiori s’ils sont véganes ou non. Il existe heureusement de nombreux labels aux quatre coins du monde pour nous éclairer sur le sujet.

Pour être certains de choisir un cosmétique ne contenant aucun ingrédient d’origine animale, vous pouvez faire confiance aux labels Vegan Society, V-Label, Eve Vegan, Vegecert, VeganOK, ou encore Certified Vegan, pour ne citer qu’eux.


Articles similaires