Saint-Léonard
16:09 23 décembre 2020 | mise à jour le: 23 décembre 2020 à 16:22 temps de lecture: 3 minutes

Cinq bonnes nouvelles en 2020 à Saint-Léonard

Cinq bonnes nouvelles en 2020 à Saint-Léonard
Photo: Félix Lacerte-GauthierEn octobre, Ali Nestor publiait son autobiographie, qui retrace son parcours plutôt exceptionnel.

Bien que 2020 ait été particulièrement difficile, il y a quand même eu quelques aspects positifs à cette année qui s’achève.

Kiara Quieti: nager vers les Olympiques

Évoluant en nage synchronisée depuis sa tendre enfance, Kiara Quieti, une jeune athlète de Saint-Léonard, a été sélectionnée pour faire partie de l’équipe nationale du Canada. Une situation d’autant plus exceptionnelle que l’équipe nationale n’a pas tenu de qualification en raison de la pandémie. Les athlètes, dont Kiara Quieti, ont plutôt été choisies par invitation.

Sur les 19 athlètes d’élites composant l’équipe, neuf seront éventuellement sélectionnés pour faire partie de la délégation olympique pour les prochains jeux d’été. Une place que Kiara Quieti aimerait bien obtenir.

Rowjay: ouvrir les frontières grâce au rap

Jeune rappeur de Saint-Léonard, Jason Rosauri, alias Rowjay, avait été sélectionné pour faire partie de la trame sonore du jeu vidéo NBA 2K20. Sa pièce Saint-Laurent, faite en collaboration avec le français Mister V, a été visionnée plus de 4 millions de fois sur YouTube.

Il espère maintenant pouvoir poursuivre sur sa lancée afin de conquérir de nouveaux publics. Il expliquait, juste avant que la pandémie ne frappe, être en studio pour enregistrer son prochain album.

Garage Pam’m: quand l’union fait la force

Devant la chute de la valeur de leur permis, plus d’une trentaine de propriétaires de taxis ont choisi d’investir les indemnisations reçues du gouvernement provincial pour ouvrir leur propre garage automobile. Au total, ils ont investi plus de 1M$ pour concrétiser ce projet.

Malgré les nombreuses embûches, le garage Pam’m, d’abord une initiative de membres de la communauté haïtienne, a vu le jour sur le boulevard Pie-IX. Depuis la pandémie, les garagistes ont également tenté d’apporter leur contribution, notamment en proposant l’installation de plexiglas dans les voitures de taxi.

L’Impact virtuel de Mehdi Benghalem

Originaire de Saint-Léonard, Mehdi Benghalema a signé un contrat professionnel pour représenter l’Impact de Montréal en eMLS, le pendant de l’organisation en compétition de sport électronique (e-sport). Il en est d’ailleurs le seul représentant, puisque chaque organisation virtuelle ne dispose que d’un membre.

Un rêve qui se concrétise, pour le jeune homme, lequel a fait ses premiers pas dans cet univers virtuel vers l’âge de 11 ans à travers le jeu FIFA 10. Il était alors loin de se douter que son loisir se transformerait un jour en une opportunité professionnelle.

Ali Nestor, le combat d’un jeune prince

En octobre, Ali Nestor publiait son autobiographie, le résultat d’années d’écriture. Celle-ci retrace son parcours, qui l’a mené à quitter les gangs de rue pour devenir une inspiration pour les jeunes.

Combattant professionnel en arts martiaux mixtes et en boxe, Ali Nestor avait créé son organisme, Ali et les Prince.sse.s de la Rue, pour venir en aide aux jeunes en difficulté.

Articles similaires