Culture

Clodelle papillonne avec son premier album

Clodelle
Clodelle Photo: Gracieuseté/Romane Minner B

La chanteuse et mannequin Clodelle, qu’on a pu voir papillonner à Occupation double dans l’Ouest, se reconnaît dans la dualité qui caractérise son signe astrologique, le Gémeaux. Avec son tout premier album, Gemini, l’artiste nous offre un reflet d’elle-même: à la fois intense et vulnérable. 

Parmi les dix chansons de l’opus, on compte autant des rythmes dansants que calmes. Clodelle confie s’être «beaucoup cherchée musicalement» durant les dernières années alors qu’elle composait son album. «Je ne savais pas si je voulais faire de la pop, du rap ou un autre style de musique. J’ai comme décidé de tout mélanger ensemble avec plein d’instruments. Je trouve que les tounes sont assez changeantes», explique-t-elle.

Sur des morceaux plus trap, comme Nine Lives et Autopilot, on peut même entendre l’artiste rapper. «Une de mes plus grandes références musicales au niveau du rap féminin, même si le monde dit qu’elle ne fait pas du rap, c’est Doja Cat! On a aussi mixé des influences de Drake», affirme-t-elle.

D’autres titres, comme Magazine et Calm, nous dévoilent une Clodelle beaucoup plus vulnérable et douce. «Calm, c’est la première chanson que j’ai écrite et je l’ai écrite en littéralement dix minutes. Ça parle vraiment de ma vie personnelle, de ma vie privée et de ce que j’ai traversé», précise-t-elle. 

Des compositions personnelles qui résonnent avec autrui

Clodelle a écrit en grande partie toutes les paroles de Gemini en collaboration avec son producteur et ex-conjoint Claude Bégin, membre du groupe de rap québécois Alaclair Ensemble. Les anciens amants restent donc de proches collaborateurs professionnels.

Si la chanteuse dit s’être inspirée du vécu de ses proches pour certaines chansons, c’est aussi ses propres constats et apprentissages, faits ces dernières années parfois dans l’œil public, qu’on retrouve dans les textes.

Je veux que le monde puisse relate [s’y retrouver] dans leur vie personnelle avec ma musique, donc j’ai aussi composé des chansons sur la vie des autres.

Clodelle

À sa sortie d’Occupation double, une expérience qui l’a aidée à «grandir» et à «évoluer», Clodelle mentionne avoir retravaillé les paroles de quatre morceaux avec des amis. «La majorité de mes tounes étaient écrites [avant sa participation à OD], mais je n’étais pas vraiment satisfaite du message et d’où ça s’enlignait», souligne-t-elle. 

D’ailleurs, la chanteuse ne s’en cache pas: il y a une partie d’elle qui a accepté de faire de la télévision pour la visibilité rapide que celle-ci pourrait lui offrir. «Il y a plus de monde qui me connaît parce que j’ai fait OD, convient-elle. […] Mais je voulais aussi rencontrer du nouveau monde et avoir un nouveau cercle d’ami.e.s et c’est ça qui s’est passé alors je suis contente.»

Une saveur internationale

Sans surprise, l’artiste mélange habilement le français, l’anglais et l’espagnol, insufflant une saveur internationale à l’œuvre. L’utilisation des trois langues dans ses paroles est tout simplement naturelle pour la jeune femme anglophone qui a grandi entre Los Angeles, Mexico et Montréal.

«C’est comme ça dans mon quotidien aussi. Avec ma sœur, je parle un mix d’espagnol et d’anglais. Avec ma mère, c’est le français et l’anglais. J’ai des ami.e.s que c’est juste l’espagnol, j’ai d’autres ami.e.s que c’est juste le français ou juste l’anglais, donc je suis habituée à jongler avec les trois langues. Je trouvais ça intéressant de mettre ça dans ma musique parce que ça me représente vraiment», explique-t-elle. 

Et est-ce que Clodelle aspire à percer à l’extérieur du Québec? «C’est sûr que je n’haïrais pas ça, dit-elle d’emblée. […] À la base, l’anglais, c’était pour sortir du Québec, mais je veux commencer par mes racines aussi et être connue ici avant tout.»

Celle qui fait son entrée dans l’industrie de la musique sera en spectacle pour la toute première fois cet été dans les festivals. «J’en ai jamais fait donc ça m’excite, mais ça me stresse un peu aussi, justement parce que je ne connais pas ça!», déclare-t-elle. Ce n’est que le début pour Clodelle, qui semble complètement prête à se lancer dans ce nouveau chapitre. En se révélant plus assumée que jamais sur Gemini, la jeune chanteuse fait un départ prometteur dans l’industrie de la musique.

L’album Gemini de Clodelle est disponible dès aujourd’hui sur toutes les plateformes de streaming.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet