Ahuntsic-Cartierville
15:47 29 juillet 2020 | mise à jour le: 5 août 2020 à 14:03 temps de lecture: 12 minutes

Déconfinement: qu’est-ce qui est ouvert ou fermé à Montréal?

Déconfinement: qu’est-ce qui est ouvert ou fermé à Montréal?
Photo: Josie Desmarais/Métro Des passants devant un populaire restaurant de l'avenue Mont-Royal

Alors que Montréal procède à son déconfinement, un nombre grandissant d’établissements et de services à la population ont ouvert leurs portes, alors que d’autres ont malheureusement fermé pour de bon, ou encore font face à plusieurs restrictions. Métro a dressé une liste de ces endroits pour vous aider à y voir plus clair.

Cette liste sera mise à jour au fur et à mesure des annonces.

Services publics

Bureaux Accès Montréal: les Montréalais peuvent de nouveau aller faire une demande de permis en personne dans les bureaux de la Ville depuis le 13 juillet. L’accès aux comptoirs de permis se fait toutefois sur réservation seulement afin de limiter le nombre de personnes qui convergent sur place. Le port du masque y est également obligatoire, comme c’est le cas dans tous les lieux publics fermés de la province depuis le 18 juillet. 

Grande Bibliothèque: après une fermeture forcée de quatre mois, l’immense bibliothèque du centre-ville de Montréal a entamé sa réouverture progressive le 2 juillet. Pour des raisons sanitaires, il faut maintenant réserver son document en ligne ou par téléphone avant de se rendre sur place pour récupérer celui-ci. Une quarantaine est d’ailleurs imposée aux documents empruntés, qui doivent passer 72 heures dans des bacs fermés avant d’être remis en circulation.

Archives nationales: Bibliothèque et Archives nationales du Québec a d’autre part annoncé ce lundi la réouverture progressive de ses 10 centres d’archives situés dans plusieurs villes de la province, incluant Montréal. Le port du masque y est bien sûr obligatoire.

Bibliothèques municipales: les bibliothèques municipales de la métropole ont également rouvert leurs portes le 27 juillet, après plus de quatre mois de fermeture totale ou partielle. Les Montréalais peuvent donc de nouveau accéder aux rayons de leur bibliothèque de quartier, à condition de porter un masque. Chaque établissement doit également déterminer le nombre maximal de clients qu’il peut accueillir.

Service Canada: plusieurs bureaux du service fédéral demeurent actuellement fermés dans la métropole, mais ceux du centre-ville et de Parc-Extension ont rouvert leurs portes dans les dernières semaines. Il faut toutefois prendre rendez-vous avant de se rendre sur place, l’espace y étant limité.

Les bureaux suivants de Service Canada demeurent fermés:

  • Verdun
  • Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce
  • Saint-Laurent

Transport

Transport en commun: qu’il s’agisse du métro, des bus, du train de banlieue ou du covoiturage, le port du masque est obligatoire dans les modes de transport en commun depuis le 13 juillet. Après une période de grâce de deux semaines, les usagers peuvent maintenant se faire refuser l’accès aux bus et au réseau du métro s’ils ne porte pas un couvre-visage. La Société de transport de Montréal entend toutefois continuer de privilégier la sensibilisation auprès de ses usagers.

Via Rail: le port d’un couvre-visage pour les passagers est obligatoire pour les clients depuis le 23 juin, tant dans les gares qu’au moment de l’embarquement et pendant la durée du voyage. Les passagers peuvent toutefois retirer leur masque pour boire et manger.

Orléans Express: après plusieurs mois de pause en raison de la pandémie, le transporteur a repris ses liaisons entre Québec et Montréal le 10 juillet, avant d’ajouter progressivement d’autres trajets ailleurs dans la province, notamment vers les régions de l’Est du Québec. Le port du masque est obligatoire dans les bus, où le nombre de places est réduit pour faciliter le respect de la distanciation physique. Il est également interdit de consommer de la nourriture à bord des véhicules et seuls les paiements en ligne sont acceptés.

Examens de conduite: la Société de l’assurance automobile du Québec a recommencé à effectuer des examens de conduite pratiques le 15 juin pour l’ensemble des classes de permis. La pause forcée de trois mois dans l’offre de ce service a toutefois créé une longue attente. La patience est donc de mise pour les apprenti-conducteurs, qui ne devront pas oublier d’avoir avec eux leur couvre-visage afin de passer cet examen.

Services privés

Soins dentaires: depuis le premier juin, les cabinets de dentistes peuvent ouvrir leurs portes aux cas non urgents. Les employés doivent porter un masque chirurgical, tandis que des filtres à air à haute efficacité ont dû être installés dans ces établissements. Afin de couvrir ces dépenses sanitaires, l’Association des chirurgiens dentistes du Québec recommande à ses membres d’imposer des frais supplémentaires de 15 à 30$. Les patients doivent donc s’attendre à une facture un peu plus salée qu’à l’habitude au terme de leur prochain rendez-vous chez le dentiste.

Salons de coiffure, centres d’esthétique et salons de tatouage: au grand soulagement de plusieurs, ces établissements ont pu reprendre leurs activités dans le Grand Montréal le 15 juin. Les employés doivent notamment porter un masque et des lunettes de protection en plus de désinfecter les surfaces fréquemment. Pour couvrir ces dépenses supplémentaires, plusieurs commerces chargent des frais supplémentaires à leurs clients, qui doivent aussi porter un masque pendant qu’ils reçoivent ces services.

Massothérapie, physiothérapie et ergothérapie: ces cliniques peuvent rouvrir depuis le premier juin. Les clients doivent porter un masque pour entrer dans ces établissements, où les protocoles de désinfection ont été accrus.

Spas et saunas: depuis le 25 juin, ces établissements peuvent de nouveau accueillir des clients. Plusieurs endroits ont toutefois limité leurs services et demandent donc à leurs clients de réserver leur place.

Commerces

Restaurants, bars et discothèques: depuis le 18 juillet, il faut porter un masque au moment d’entrer dans les restaurants et les bars du Québec. Une fois assis à und table, il est toutefois possible de retirer celui-ci, à condition de le remettre lorsque vient le temps de se déplacer dans le commerce. Certains établissements demandent aussi à leurs clients de remplir un registre afin de pouvoir mieux les retracer en cas d’une éclosion du coronavirus, bien que cette mesure ne soit pas obligatoire pour l’instant. Il est également interdit de danser dans les discothèques.

Les établissements suivants ont fermé pour de bon, ou tardent à rouvrir: 

  • Le restaurant Su (Verdun) – FERMÉ DÉFINITIVEMENT
  • Le resto-bar Le Maizonneuve (Hochelaga-Maisonneuve) – FERMÉ DÉFINITIVEMENT
  • Le bar sportif El Jumelgi (Hochelaga-Maisonneuve) – FERMÉ DÉFINITIVEMENT
  • Le Café coop Touski (Centre Sud) – FERMÉ DÉFINITIVEMENT
  • L’Anticafé (Vieux-Port) – FERMÉ DÉFINITIVEMENT
  • Le célèbre bar Les Foufounes Électriques (Ville-Marie) – FERMÉ JUSQU’À NOUVEL ORDRE

Magasins et épiceries: la capacité étant réduite dans tous les commerces de détail, il faut s’attendre à faire la fil à plusieurs endroits, notamment pour pénétrer dans les succursales de la Société des alcools du Québec. Le port du masque est aussi obligatoire pour les clients et la majorité de ces établissements demandent aux clients de se désinfecter les mains à l’entrée de ceux-ci.

Les établissements suivants ont fermé pour de bon, ou tardent à rouvrir:

  • La librairie Olivieri (Côte-des-Neiges) – FERMÉE DÉFINITIVEMENT

Centres commerciaux: ceux-ci ont pu rouvrir leurs portes le 19 juin dans le Grand Montréal. Il est toutefois interdit d’y aller pour flâner et les clients doivent respecter la règle du deux mètres entre eux dans les espaces publics, sauf s’ils proviennent d’une même famille. Le port du masque y est également obligatoire.

Hôtels et auberges: les hôtels et auberges sont ouverts partout au Québec, mais leur capacité y est réduite. Les clients doivent porter le masque au moment d’entrer dans ces établissements et durant leurs déplacements à l’intérieur de ceux-ci. Ils peuvent toutefois le retirer pour prendre part à différentes activités, comme la baignade ou le repas, de même qu’à l’intérieur de leur chambre.

Les établissements suivants ont fermé pour de bon, ou tardent à rouvrir:

  • Hôtel Omni Mont-Royal – FERMÉ JUSQU’À NOUVEL ORDRE

Culture

Cinémas et théâtres: le gouvernement du Québec a donné le feu vert à la réouverture des salles de cinéma et de théâtre le 22 juin. D’abord limitée à 50 personnes, la capacité maximale à l’intérieur de ces établissements grimpera à à 250 personnes le 3 août. Les établissements devront toutefois s’assurer de pouvoir maintenir une distance de deux mètres entre les clients. Si les cinémas ont repris en misant sur des films québécois, les amateurs de théâtre devront pour leur part faire preuve de patience alors que plusieurs établissements de Montréal ne prévoient pas reprendre leur programmation en salle avant l’automne.

Les établissements suivants ont fermé pour de bon, ou tardent à rouvrir:

  • Le cinéma Starcité (Hochelaga-Maisonneuve) – FERMÉ JUSQU’À NOUVEL ORDRE

Festivals et grands événements: c’est un été bien morose pour les amateurs des nombreux festivals de musique et de grands événements qui animent normalement l’été de la métropole, comme le Grand Prix du Canada, qui n’auront pas lieu cet été. En juin, la Ville a annoncé l’annulation de tous les grands festivals. Certains d’entre eux ont toutefois choisi d’autres options, comme des événements virtuels.

Les événements suivants ont été ou seront tenus selon un format virtuel ou hybride virtuel/en salle:

Divertissement

La Ronde: les amoureux de sensations fortes peuvent de nouveau accéder au parc d’attractions de La Ronde depuis le 25 juillet. Celui-ci ne sera d’abord accessible qu’aux membres, avant d’ouvrir ses portes à tous le 3 août. Les visiteurs seront soumis à des prises de température et le port du masque sera obligatoire. Ils devront aussi réserver leur place à l’avance.

Casino de Montréal: il s’agira du dernier établissement du genre au Québec à ouvrir ses portes dans le contexte du déconfinement, le 3 août. Bien entendu, clients et employés devront arborer un masque. Les six secteurs du casino seront aussi limités à un maximum de 250 personnes dans chacun d’eux. Les clients doivent aussi utiliser un nouveau système de réservation en ligne.

Village au Pied-du-Courant: depuis le 16 juillet, les espaces publics et la plage urbaine du Village au Pied-du-Courant, situé au bord du fleuve Saint-Laurent, près du pont Jacques-Cartier, sont de nouveau accessibles au public. Les Montréalais doivent toutefois faire preuve de patience à l’entrée du site alors que la capacité sur place y est limitée à 50 personnes afin de faciliter le respect de la distanciation physique.

Les Jardineries: situé au pied du Parc olympique, le projet «Les Jardineries» a repris le 18 juillet. Cet espace vert offre plusieurs divertissements pour les petits et grands. Seuls les paiements par débit et par crédit sont maintenant possibles sur le site pour des raisons sanitaires.

Camps de jour: les enfants peuvent se rendre cet été dans de nombreux camps de jour privés et municipaux de la métropole. Le nombre de moniteurs a notamment été revu à la hausse afin de limiter le nombre d’enfants par groupe. Certains organismes et arrondissements ont tout de même dû annuler leurs camps de jour. Les camps de vacances, eux, n’auront pas lieu cet été pour des raisons sanitaires.

Les plages et piscines:

Complexe aquatique du parc Jean-Drapeau: les trois piscines du complexe sont de nouveau accessibles aux Montréalais depuis le 18 juillet. La capacité du complexe est toutefois passée de 1200 à 169 personnes afin de faciliter le respect de la distanciation physique. Le nombre de citoyens pouvant accéder au même moment à la plage du parc Jean-Drapeau a aussi été réduit. Les clients doivent donc réserver leur place en amont.

Plage de Verdun: déjà très achalandée en juin, la plage de Verdun n’est toutefois officiellement ouverte que depuis le 2 juillet dans le contexte du déconfinement. Afin d’éviter un sur-achalandage sur le site, la Ville a décidé de limiter à 80 le nombre de baigneurs pouvant se rendre sur le site, soit nettement moins que les 1000 visiteurs habituellement permis. Les citoyens doivent aussi quitter les lieux après 45 minutes afin de permettre une rotation des baigneurs.

Plage de l’Horloge: le sable fin de la plage de l’Horloge, en plein coeur du Vieux-Montréal, est de nouveau accessible depuis le 3 juillet. À l’entrée, des bouteilles de désinfectant permettent aux clients de de se désinfecter les mains avant de se rendre sur la plage.

Piscines publiques: les piscines publiques de Montréal sont accessibles cet été, sauf dans certains secteurs. Les citoyens doivent y respecter la règle du deux mètres et respecter le nombre de personnes autorisées à la fois dans ces établissements. S’il s’agit d’une piscine intérieure, il faut porter un masque dans l’établissement, qu’on enlève toutefois avant d’aller se baigner. 

Sports:

Les centres de conditionnement physique privés: ces établissements peuvent de nouveau opérer depuis le 22 juin. Le nombre de clients y est toutefois limité et ceux-ci doivent respecter les règles de distanciation physique et porter un masque lorsqu’ils se déplacent d’un équipement à l’autre. Les employés, pour leur part, doivent s’assurer de désinfecter régulièrement les équipements entre les clients.

Les terrains sportifs: les terrains sportifs intérieurs et extérieurs sont également accessibles, notamment pour y pratiquer le baseball, le basketball et le soccer. Le port du masque est obligatoire dans les centres sportifs intérieurs.

Les arénas: les arénas de la Ville, qui ont en partie été mobilisées pour devenir des lieux d’hébergement temporaire pour les sans-abri, demeurent toutefois fermés.

Les sports de combat: les amateurs de karate, de boxe et d’autres sports de combat devront faire preuve de patience alors que ceux-ci demeurent interdits pour des raisons sanitaires.

Articles similaires