Arts et spectacles

«Sous écoute» au Centre Bell: les exploits de Mike Ward

Mike Ward et Jean-Thomas Jobin lors de l'enregistrement du podcast "Sous écoute" au Centre Bell, le vendredi 22 juillet 2022
Mike Ward et Jean-Thomas Jobin lors de l'enregistrement du podcast "Sous écoute" au Centre Bell, le vendredi 22 juillet 202 Photo: Josie Desmarais / Métro

Mike Ward s’est certainement payé l’un des plus gros trips de sa carrière vendredi, en remplissant le Centre Bell (de 21 131 spectateur.trice.s, très exactement) pour l’enregistrement de deux épisodes de son hyper populaire podcast, Sous écoute.

Les chiffres qui ont défilé à l’écran en début de soirée confirment que Ward fait bien du tapage avec sa tribune virtuelle généralement enregistrée au cabaret Le Bordel : fort de 400 000 écoutes uniques par semaine, 90 292 789 téléchargements et plus de six milliards d’écoutes depuis le début du balado en 2011, Sous écoute est officiellement le podcast francophone le plus populaire de l’heure.

Des images-souvenirs qui se sont bousculées en projection ont également certifié qu’à peu près tous les comiques au Québec sont passés au micro-bière de Mike Ward, même le grand Yvon Deschamps et sa complice Judi Richards. #BRAG, a de quoi pavoiser Ward.

Mike Ward et sa première tablée d’invité.e.s à Sous écoute au Centre Bell : Christine Morency, les Denis Drolet et Jean-Thomas Jobin
Crédit : Josie Desmarais / Métro

Record Guinness (et plus que Madonna)

Mike Ward se souviendra assurément toute sa vie de la gigantesque ovation qui a accompagné sa marche vers sa scène centrale. Il y avait de quoi devenir sourd, et la vague d’applaudissements a duré longtemps.

L’homme du moment avait même eu droit à l’hymne national interprété, avant son arrivée, par son bon ami Mike Paterson, supporté à l’orgue par Diane Bibeau, illustre organiste du Centre Bell. Erich Preach avait offert une brève première partie sous les gradins qui s’agitaient.

«Honnêtement, je pensais avoir un meilleur accueil que ça…», a quand même sifflé Mike Ward, dissimulant une émotion certaine en prenant place. Émotion qui l’a regagné à la toute fin lorsqu’on lui a décerné une ceinture de champion pour officialiser ses exploits du 22 juillet 2022.

Beaucoup de blagues se sont dites au Centre Bell avec Mike Ward et ses acolytes vendredi soir. Hélas, le son n’était pas toujours très bon dans la salle.
Crédit : Josie Desmarais / Métro

N’en déplaise à ses détracteur.trice.s, Mike Ward est une véritable star, on a eu à nouveau l’occasion de le vérifier. À un point tel que l’événement de vendredi devrait être homologué record Guinness, à titre de balado encapsulé devant le plus grand nombre de gens. Auparavant, la palme mondiale était détenue par un couple britannique, qui avait franchi le cap des 13 000 paires d’oreilles en novembre 2021 à Londres.

Puis, Sous écoute au Centre Bell est devenu vendredi le deuxième rassemblement le plus vendeur de l’histoire du Centre Bell, derrière un combat UFC de Georges St-Pierre datant de 2008. «Notre» Mike Ward a ainsi coiffé des pointures internationales à la Coldplay (assistance de 19 000 personnes), Lady Gaga (17 500), Maroon 5 (17 500), Madonna et Bruno Mars (17 000) et les Backstreet Boys, Justin Bieber et Bon Jovi (16 000). Il a été taquiné, vendredi, à propos de sa capacité à payer Julius Grey, l’avocat qui a mené sa lutte en justice contre Jérémy Gabriel ; candidement, on ne s’inquiète pas trop pour lui…

Proposition indécente à Jean-Thomas

Mike Ward était entouré de Jean-Thomas Jobin pour ses deux tables rondes, où se sont relayé.e.s Christine Morency et les Denis Drolet au premier tour, et Marie-Lyne Joncas, Martin Matte et Stéphane Rousseau au second. L’identité des convives n’avait pas été dévoilée à l’avance, la surprise était totale pour l’assistance.

Pour les journalistes chargé.e.s de raconter ce spectacle qui n’en était pas un, la tâche est un brin compliquée. Le non-concept de Sous écoute reposant sur des discussions à bâtons rompus entre humoristes, il est difficile d’extraire seulement quelques phrases de ces échanges entre ami.e.s pour bien rendre compte de l’ambiance qui régnait. Fallait être là, comme le veut la formule consacrée.

L’alcool a coulé à flots au Centre Bell vendredi soir! Un record Guinness, ça se fête!
Crédit : Josie Desmarais / Métro

Aussi, Ward et ses acolytes ont, à un certain instant, questionné la qualité du son dans le Centre Bell : on vous le donne en mille, la sonorité était effectivement très souvent déficiente et il était facile d’échapper un bout de conversation au tournant. Dommage, mais heureusement, les épisodes seront disponibles, comme toutes les autres éditions de Sous écoute, sur le Patreon de Mike et autres plateformes d’écoute de balados.

Ceci dit, c’était relax, sympathique, sans stress, à l’image de Mike Ward et, étonnamment, pas si vulgaire que ça. L’alcool coulait à flots parmi les deux bandes, mais le ton est demeuré relativement «grand public».

Il a été question du sous-sol de Klô Pelgag, des records Guinness en général, de Youpi qui était probablement en train de se «cro*ser» dans une loge, de la longue attente des humoristes dans les coulisses des Événements JMP de Jean-Marc Parent, de la prestation d’Édith Butler au Festif! de Baie-Saint-Paul (que Vincent Léonard des Denis Drolet était allé voir jeudi), de David Usher, de Sébastien Dubé des Denis qui n’a pas de lit, de Chanteurs masqués (scoop : les Denis Drolet n’ont pas été invités à y participer), de La magie des stars, de Christine Morency qui n’a pas de podcast…

On a aussi jasé du mot «adjacent», de  R.Kelly et I Believe I Can Fly, de Philippe Laprise qu’on a confondu avec P-A Méthot, de champignonsmagiquesquebec.com, du manque d’exercice de Mike Ward (la dernière fois qu’il a fait du sport, Bourassa était premier ministre, si on le croit sur parole), du cul de Keith Richards, de Thomas Levac, de Stéphane Rousseau qui a déjà joué au Forum et au Centre Bell avec Céline Dion et, vous n’en serez pas étonné.e.s… de Philippe Bond. Mais pas longtemps.

Christine Morency a même proposé que tous les membres du public de l’âge de Diane Bibeau la «swipent à droite» sur Tinder. Entre les deux tablées, Pépé et sa guitare est venu gratter son instrument à l’entracte. Marie-Lyne Joncas, elle, a tenté de générer un concert de rots dans la maison du Canadien, avant que Stéphane Fallu ne s’amène en fin de piste, sorti de nulle part, le temps de recevoir une boutade sur son court séjour à Big Brother Célébrités.

Jean-Thomas Jobin est par ailleurs devenu cramoisi – et pas qu’un peu – quand quelqu’un dans la salle lui a demandé avec quelle candidate d’Occupation double il avait déjà couché… et quand une autre lui a clairement signifié qu’elle voudrait passer la nuit avec lui.

Chanter pour le pape?

Moment coup de cœur : ce méga fou rire strident dans l’amphithéâtre, vers la fin de la première ronde, quand un spectateur a demandé à Mike Ward s’il compte aller chanter pour le pape la semaine prochaine, lorsque le pontife sera de passage au Québec, une flèche bien envoyée à son conflit avec Jérémy Gabriel. Mike s’est incliné devant la qualité de la blague envoyée par l’inspiré intervenant.

Averti qu’il devait terminer son rendez-vous à 22 h 30, Mike Ward ne s’est pas gêné pour «défoncer» le temps alloué d’une grosse heure, vendredi, n’allant toutefois pas jusqu’à écouter Stéphane Rousseau qui aurait voulu lever les pattes du Centre Bell à 1 h du matin. Gageons que la foule, elle, aurait été bien prête à faire du camping avec Mike Ward toute la nuit durant.

Besoin d’idées d’activités? Inscrivez-vous à notre infolettre Week-end!

Articles récents du même sujet